Assainissement – Un projet de plus de 40 milliards lancé pour construire des ouvrages à Abidjan

Assainissement – Un projet de plus de 40 milliards lancé pour construire des ouvrages à Abidjan

Le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité a lancé officiellement, le jeudi 28 juillet 2022, à l’Hôtel du District d’Abidjan, le Projet d’Assainissement et d’Amélioration du Cadre de Vie du District Autonome d’Abidjan (PAACA).

Prévu pour durer 4 ans, ce projet de l’Etat ivoirien coute 40,962 milliards FCFA, dont plus de 31 milliards Fcfa sont financés par la BAD. Il comprend 3 composantes : Développement d’infrastructures d’assainissement et socio-économiques, Etudes d’appui et renforcement des capacités, et Gestion du projet.

Le Projet couvre les communes d’Adjamé, d’Attécoubé, d’Abobo, de Cocody, de Bingerville, de Marcory, de Koumassi, d’Anyama ainsi que cinq villages de la Sous-préfecture de Songon (Songon-Kassemblé, Songon-Dagbé, Songon-Té, Songon-Agban et Songon Mbraté). Ses bénéficiaires sont estimés à 3,5 millions d’habitants dont 51% de femmes. Déclinant les objectifs de ce projet, le ministre Fofana Bouaké qui représentait en même temps le Premier ministre a déclaré :
« Son objectif principal est d’améliorer durablement les conditions de vie des populations du District Autonome d’Abidjan, car il prévoit l’accès de ladite population à des infrastructures socio-économiques de base et à d’importants ouvrages d’assainissement et de drainage des eaux de pluie. »

Le ministre a saisi cette tribune pour mettre en garde contre l’agression des ouvrages d’assainissement. Il a averti que de tels actes seront réprimés. A cet effet, a confié le ministre, un projet de loi dit « code de l’hygiène et de la salubrité » est déjà sur la table des députés et pourrait être adopté dans les prochaines semaines.

Le ministre gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé a invité les populations à respecter et « avoir pitié » des caniveaux et autres ouvrages de drainage des eaux en ne les obstruant pas d’ordures. Pour lui c’est là l’une des causes des inondations à Abidjan.

La Bad qui finance le projet à plus de 31 milliards de Fcfa était représentée par Jean Valerie Vianney qui s’est félicité de la bonne coopération entre l’institution financière et la Côte d’ivoire.

Le coordonnateur du projet, Gougou a exprimé sa satisfaction de ce que ce nouveau projet intègre un volet socio-économique. Il s’agit de la construction de 5 unités de fabrication d’Attiéké, des hangars et des aires de séchage pour le fumage de poissons. Il a rappelé que les objectifs de cet ambitieux projet sont de consolider les acquis de la mise en œuvre du Projet de Gestion Intégrée du Bassin Versant du Gourou.

SD avec Sercom

Envoyé depuis mon appareil Galaxy

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire