Tidjane Thiam absent aux obsèques de Charles Konan Banny: Le « faux » prétexte avancé par Jeune-Afrique

Sur le site du magazine panafricain Jeune Afrique, un article évoque le retour raté en Côte d’Ivoire, de Tidjane Thiam et évoque comme raison principale, la présence d’Henri Konan Bédié à Yamoussoukro, le même jour. Une information qui a fait sourire de nombreux organisateurs de ce retour.

« À la dernière minute, c’est par un communiqué de son porte-parole que
Tidjane Thiam a annoncé que son jet ne se poserait finalement pas en
Côte d’Ivoire ce samedi 30 juillet. Alors qu’il devait revenir après
plus de vingt-deux ans hors du pays, il dit reporter avec « douleur »
ces « retrouvailles » pour des raisons de « paix et de sécurité »’, a
évoqué l’article publié ce samedi 30 juillet 2022, sur le site du
journal panafricain au lendemain d’un communiqué annonçant le report
sine die de ce come-back.

« Les autorités nous ont informés que pour des raisons de sécurité,
elles n’autorisaient pas de rassemblement au lieu qui a été choisi pour
les retrouvailles ; le même lieu devant servir à Tidjane Thiam de lieu
de résidence. La paix et la sécurité de tous sont nos priorités, et
c’est donc avec le plus profond regret, et une grande déception que nous
devons reporter la date de nos retrouvailles », avait écrit le
porte-parole de Tidjane Thiam, sans faire référence à la raison évoquée
par le journal.

*Les raisons du retour raté de Tidjane Thiam selon JA*

« Selon les informations de Jeune Afrique, le lieu du quartier Thérèse
où Tidjane Thiam avait prévu d’organiser un grand rassemblement jouxte
la résidence de l’ancien président Henri Konan Bédié, qui y séjourne en
ce moment-même, il a prévu d’être à Yamoussoukro du 30 juillet au 2
août, notamment pour assister aux obsèques de l’ancien Premier ministre
Charles Konan Banny », a en effet, expliqué le site de JA. Ajoutant :

« Pour la sécurité et la quiétude du président du Parti démocratique de
Côte d’Ivoire (PDCI) et pour éviter tout heurt entre les partisans
d’Henri Konan Bédié et ceux de Tidjane Thiam, les autorités
préfectorales ont ainsi demandé à ces derniers de localiser leur
rassemblement sur un autre site, ce que le banquier franco-suisse a
refusé. Aucun compromis n’ayant été trouvé, il a préféré reporter sa
venue en attendant des conditions plus favorables ».

« Faux !, a rétorqué à Afriksoir.net, un membre du comité
d’organisation. Ce prétexte a été brandi, mais il y a eu d’autres.
Sérieusement, depuis quand la quiétude d’Henri Konan Bédié a vraiment
préoccupé le pouvoir ? Le moment viendra où tout le monde saura ce qui
s’est passé mais pour l’heure, Tidjane Thiam est un homme de paix et ne
souhaite pas en rajouter, sinon le prétexte de la présence de Bédié est
vraiment faux ».

Afriksoir.net

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction