Affaire 40 milliards de fcfa transférés à la SIB: Les précisions du procureur Angbonon Richard

Après le verdict du juge du tribunal correctionnel d’Abidjan-Plateau livré, le jeudi 28 juillet 2022, sur l’affaire opposant le ministère Public au sieur Koffi Amon Julien et 3 autres personnes, le Parquet d’Abidjan s’est prononcé sur l’affaire des 40 milliards de francs CFA qui aurait été bloqués par la SIB. C’était, le lundi 1er août 2022 dans les locaux du Pole Pénal Économique et Financier sis à Cocody.

« Depuis quelques semaines, une véritable campagne de dénigrement a cours aussi bien sur les réseaux sociaux que dans la presse visant plusieurs structures, notamment la Société Ivoirienne de Banque (SIB), la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), ainsi que le Ministère de l’Économie et des Finances (…) la Barclay’s Bank de Londres, qui est supposée être la banque émettrice de ce message, indiquait dans un courriel adressé à la banque SIB que le document produit était un SWIFT frauduleux.

C’est ainsi que les responsables de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) saisissaient la Direction de la Police Économique et Financière d’une plainte contre inconnu pour des faits de faux et usage de faux en écriture privée de banque et tentative d’escroquerie portant sur la somme de 19.678.710.000 F CFA » (Propos liminaire du Procureur de la République Richard Adou.

Avec Fratmat

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire