Laurent Gbagbo et Henri Konan Bedié absents de la tribune officielle

La Cérémonie commémorative du 62ème fête nationale de la République de Côte d’Ivoire, s’est déroulée ce jour, à la Place Jean Paul II de Yamoussoukro.

A cette cérémonie, les anciens Chefs d’Etat, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bedié étaient absents de la tribune officielle pour la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance, ce 7 août, à Yamoussoukro.

Avec New-africa.org

Côte d’Ivoire : les ex-présidents Bédié et Gbagbo absents de la fête de l’indépendance

Le président ivoirien Alassane Ouattara (à droite) parle à son homologue bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, lors de la fête de l’indépendance ivoirienne à Yamoussoukro, le 7 août 2022.01:22

Malgré la grâce présidentielle accordée la veille à Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien et son prédécesseur Henri Konan Bédié ne se sont pas joints dimanche à Alassane Ouattara pour célébrer le 62e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

L’absence a été remarquée en Côte d’Ivoire. Les anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié n’ont pas donné suite à l’invitation faite par l’actuel chef de l’État Alassane Ouattara à participer, dimanche 7 août, aux célébrations du 62e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, à Yamoussoukro, dans le centre du pays.

En dépit de la grâce présidentielle accordée la veille à Laurent Gbagbo, qui était encore sous le coup d’une condamnation à 20 ans de prison dans son pays, ni lui, ni Henri Konan Bédié, opposants à Alassane Ouattara, ne se trouvaient dans la tribune officielle, selon des images de la télévision publique RTI qui retransmettait la cérémonie en direct.

La porte-parole d’Henri Konan Bédié, Cyrielle Koné Obré, a indiqué dans un communiqué que l’ancien président n’avait pas pu assister à la cérémonie pour « raisons personnelles », mais qu’il avait « mandaté » une délégation de cinq dirigeants de son parti pour y participer.

Lors d’un discours prononcé samedi à la veille de la fête de l’indépendance, le président Ouattara avait annoncé avoir signé « un décret accordant la grâce présidentielle » à Laurent Gbagbo, « dans le souci de renforcer la cohésion nationale ».

Il avait aussi annoncé avoir demandé que « soit procédé au dégel de ses comptes et au paiement de ses arriérés de rentes viagères » et avoir signé un décret accordant « la libération conditionnelle » à deux anciennes figures de l’appareil militaire et sécuritaire du régime de Laurent Gbagbo, condamnées pour leur rôle dans la crise de 2010-2011.

Laurent Gbagbo, 77 ans, définitivement acquitté en mars 2021 de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye où il avait été transféré fin 2011, est rentré dans son pays le 17 juin 2021 avec le feu vert d’Alassane Ouattara.

Sans jamais avoir été inquiété depuis son retour, il restait néanmoins sous le coup en Côte d’Ivoire d’une condamnation à 20 ans de prison pour le « braquage » de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise de 2010-2011.

Deux chefs d’État africains présents
Après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire d’Alassane Ouattara à la présidentielle de fin 2010, des violences avaient fait quelque 3 000 morts jusqu’à l’arrestation de Laurent Gbagbo à Abidjan en avril 2011.

Sa grâce a été accordée peu après une rencontre le 14 juillet entre Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié à Abidjan.

Deux chefs d’État ouest-africains étaient toutefois présents aux cérémonies dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro : le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embalo, qui est également président en exercice de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), ainsi que George Weah, du Liberia.

Avec AFP

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

7 commentaires sur “Laurent Gbagbo et Henri Konan Bedié absents de la tribune officielle

  1. J’ai pas regardé les manifs de Yakro données à la télé parce que j’avais bien mieux à faire. En revanche, j’ai écouté avec attention les commentaires sur le défilé. Les Adosapiens se sont extasiés du défilés de chars régionaux, dont l’un à la tête customisé à sa région d’origine. Les autres commentateurs non-rôdôros que les affidés qualifieront d’aigris – des esprits critiques selon moi – ont noté les images de la RTI à peine meilleures que celles d’une échographie, la pauvreté de la flotte aérienne : 2 coucous antédiluviens, et on peut se remémorer la jouissance sarcastique de ceux qui applaudissaient quand la France cassait notre flotte en novembre 2004. Bref, pas de trapézistes, pas d’otaries, pas de cerceau enflammé, pas d’acrobates, mais une belle brochette de clowns ont égaillé ce cirque de Yamoussoukro. J’ai fait comme le voisinage en hissant une drapeau tricolore devant mon portail (ne suis-je pas Ivoirien ?). A l’année prochaine donc 🙂 !

  2. Contrairement à certains pour la première fois depuis de très longues années j’ai regardé le défilé du 7 août pour pouvoir voir la partie dite civile du défilé qui n’existait plus depuis belle lurette et parce que le trafic entré Adjame et Bagdad ( abobo ) était très fluide et les clients de gba-ha rares..les gens ont dû profiter du long week-end ..

    L’autre ( toujours les mêmes ) a aperçu des coucous antédiluviens…
    Pour rappel pour tous ceux qui comme moi on fait l’école coranique et non l’école des blancs antédiluvien s’utilise pour quelque chose de désuet très vieux très ancien et passé de mode …
    Malgré une RTI qui dont les images faisaient dans la série de fourier ( les scientifiques comprendront) j’ai pu voir un Casa 295 avec winglets soit donc un 295 W et un Antonov 26…
    Si pour l’antonov 26 dont l’arrivée dans la flotte de l’armée rouge date des années 70 on peut s’interroger pour le casa 295 W le gbagboderthalien a perdu ( pour changer un peu ..sic ) l’occasion de se taire ..
    Effectivement quand on est mû par la mauvaise foi et/ou la négativité il est impossible de dire des choses vraies
    Que le gbagboderthalien sache que le 295 W est le dernier né de la famille des casa ( Airbus ) la version avec winglets est sortie en 1997 et la Côte d’Ivoire a reçu le sien en 2019…antédiluvien qu’il dit l’autre ..quand la mauvaise foi et l’ignorance motivent quelqu’un…bref
    Comparaison n’étant pas raison on va quand même comparer avec l’aviation gbagboine qui aurait été détruite en 2004 ..
    Avion tactique ? Un seul un antonov 12 …date de mise en service dans l’armée rouge ??1953
    Oui un avion des années 50 ..d’occasion bien sûr
    Des sukkhoi 25 d’occasion des années 70
    Et last but not least …un strikemaster d’occasion sorti des usines de british aerospace à la fin des années 60 …ça se passe donc de commentaires…
    Un proverbe dit quand tu t’abaisses pour regarder le trou de balle …..on connaît la suite
    Oui à l’année prochaine si ALLAH soubouhana wa tallah nous prête santé et longue vie

    Winda taafi…( au revoir en moré)

  3. ha! @mantape!
    malgré tes gros diplômes de l’école de sindou, tu ne comprends toujours pas les gors !?
    tant que Gbagbo n’est pas au pouvoir, ils deviennent apatrides.
    tout ce qui est fait dans leur pays est nul. Ils sont même capables de défendre les maliens.
    si un jour, éventuellement, supposément, inattendument, subitement… leur Woody se retrouvait parachuter (je me demande comment) à la présidence de la République ,ils redeviendront des « patriotes ».
    courage !

  4. Mantape,
    Antédiluvien est au sens premier, ce qui est antérieur au déluge (époque de Noé). On est d’accord qu’il n’y avait pas d’avion à cette époque, l’Ancien Testament en parlerait. Mais s’il te faut tout prendre au pied de a lettre…:-)

    Belo
    Je vais faire le sacrifice de la denrée précieuse qu’est le temps, pour te répondre en espérant que ceci enclenche un processus hélas rare chez toi : réfléchir.
    – J’ai voté pour Gbagbo en 2000, avec pour objectifs de le voir concrétiser les espoirs de nos années estudiantines (on en avait à la pelle, les idéaux !), et refermer la parenthèse militaire qui n’aurait jamais dû s’ouvrir dans notre pays. J’ai eu raison ;
    – J’ai à nouveau voté pour lui en 2010 au nom de la haute opinion que je me fais de la justice, et pour refuser de signer un chèque en blanc à l’expression de la violence et de la barbarie (ce qui est un minimum dans un pays civilisé). Là aussi, j’ai eu raison.
    Il n’y a rien aujourd’hui, mais absolument rien, qui pourrait me faire voter pour Laurent Gbagbo. Là aussi, il y a des travers auxquels je refuse d’accorder une prime. Si tu avais fait des détours fréquents ici au lieu de muscler et développer ta capacité d’insultes sur la toile, tu saurais à quel homme politique j’ai annoncé accorder du crédit.
    Au contraire de ceux de ton clan, mon « patriotisme » (à distinguer de « chauvinisme ») n’est pas à géométrie variable. De sorte que ce qui ne va pas dans mon camp, je reste capable de le critiquer. Idem pour mon pays que je ne souhaite pas voir se complaire dans la médiocrité et encore moins célébrer cette dernière. Je suppose qu’aux yeux de l’adosapien primaire que tu es, Ouattara est parfait, n’a jamais rien fait de mal, ne s’est jamais trompé et est le meilleur président de la sous-région ? Et pourquoi pas d’Afrique ? Mieux, de la planète Terre. Et très certainement même de la Voie Lactée 🙂

  5. ha @coigny!
    toi qui possède une denrée intarissable de « réflexion » tu aurais oublié que quelqu’un disais quelque part, je ne sais pas où,(je n’ai pas assez de denrées de réflexion dans la tête), il faut tourner la langue sept fois avant de parler.
    Je te met au défi de trouver une injure dans un seul de mes commentaires.

    « ’aux yeux de l’adosapien primaire que tu es »
    ça c’est bien une phrase du seul meilleur réfléchisseur au monde.
    dommage l’ami,
    comme toi, j’ai aussi voté pour gbagbo en 2000.il n’était possible pour moi de donner ma voix à un militaire. gbagbo était le moindre mal.
    mais c’est son premier discours au felicia qui m’a fait comprendre que je venais de me trompé.
    et j’avais bien raison. on a tous vu comment il fut nul.
    pour quelqu’un qui réfléchit mieux qu’un adosa… quoi?
    merci gbagbosapien non pardon mksapien( j’espère que c’est pas une injure, vu que je dispose de très peu de denrées de réflexion)
    pour en venir à ADO, je constate, juste un constat , étant donné que je ne suis pas capable de réflexion, ce que je vois,c’est qu’il vous a tous mis au pas.
    votre seul moyen de vous défouler c’est seulement derrière les claviers aucun argument, juste des injures. toi tu en es le parfait exemple.
    je vais me taire ici car mon temps commence à devenir précieux.
    courage!

  6. Coigny

    On est d’accord qu’il n’y avait pas d’avion à cette époque, l’Ancien Testament en parlerait.…
    Bravo !!!
    Cependant je vais faire un copier-coller au lieu d’une longue réponse ..

    Pour rappel pour tous ceux qui comme moi on fait l’école coranique et non l’école des blancs antédiluvien s’utilise pour quelque chose de désuet très vieux très ancien et passé de mode …
    Voilà ce que j’ai écrit ..il est donc évident pour tout le monde ( toi y compris j’espère ) qu’il ne s’agissait pas d’avions datant de Noé..c’est écrit noir sur blanc ..
    J’ai juste montré que ce que toi tu considères comme vieux et démodé ne l’est pas ( Airbus casa 295 W) et que même aux temps de ton démiurge il n’y avait pas d’appareils aussi récents ..
    By the way le Sénégal vient de recevoir son premier 295w et en recevra un autre en 2023..
    Le pays qui trouve grâce à vos yeux à présent et donc vous portez les idéaux anti-mercenariat ( trop drôle) le Mali vient d’en recevoir un deuxième aussi..
    Donc apparemment tu vois qu’il y a de plus en plus de monde à opter pour l’aviation antédiluvienne…pffffff

    Winda taafi..

Laisser un commentaire