Un musée britannique va restituer 72 objets d’art pillés de force au Nigeria

Il s’agit notamment de statues en bronze, d’objets d’apparat en ivoire et bois, ou encore d’objets usuels de l’ancien royaume du Bénin.

L’ancien royaume du Bénin se trouvait à l’intérieur des frontières de l’actuel Nigéria. Ce royaume avait été conquis par la force des armes par les Britanniques en 1897. Le territoire allait devenir une partie de la colonie britannique du Nigeria, qui est devenue indépendante en 1960. Une petite partie constitue l’actuel Bénin, ancienne colonie française.

Le directeur du musée du Horniman Museum de Londres qualifie de « morale et appropriée » la restitution des œuvres d’art par les Britanniques au Nigeria après plus de cent ans.

« Il existe des preuves claires que ces objets ont été acquis de force », a indiqué le musée dans son communiqué de presse.

Le musée a annoncé des discussions avec la Commission nationale nigériane des musées et monuments (NCMM) pour voir s’il est encore possible d’emprunter certains objets restitués, afin qu’ils puissent rester (temporellement) exposés à Londres.

Avec agences

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire