Après la guerre en Ukraine et les coupures russes, la sécheresse fait grimper le prix du gaz

Le prix déjà élevé du gaz en Europe a encore pris de l’envol ce lundi. Une envolée probablement due à la sécheresse en cours sur le sous-continent européen.

En effet, les niveaux d’eau historiquement très bas dans les rivières rendent difficile le transport par bateau du diesel et du charbon. Le gaz devient une alternative intéressante pour les producteurs d’énergie.

Le prix du gaz, autour de 200 euros le mégawattheure depuis plusieurs semaines, est passé à environ 209 euros ce lundi.

A titre de comparaison, il y a un an, le mégawattheure était vendu à moins de 30 euros.

Hervé Coulibaly

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire