Le PACI réclame les conclusions de la rencontre de haut niveau entre les Présidents Ouattara, Bédié et Gbagbo

Au moment où le débat fait rage entre « Grâce et Amnistie » présidentielle à accorder au président Laurent Gbagbo, nous ne pouvons pas rester indiffèrent à ce sujet d’autant plus nous sommes signataire des accords du dialogue politique.

Les juristes nous enseignent qu’une Amnistie se prend qu’à partir d’un projet de loi soumis aux députés or ce ne fût pas le cas à notre connaissance.

Que le PPA-CI arrête de nous faire croire que le dialogue politique phase 5 a préconisé une Amnistie pour le Président Laurent Gbagbo.

Dès l’annonce de la rencontre de haut niveau entre les Présidents Ouattara, Bédié et Gbagbo pour le 14 juillet 2022 nous avons estimé au niveau du PACI que s’était une erreur politique de la part du Président Ouattara et du camp RHDP d’engager une telle initiative car elle donnait l’impression qu’il y’avait encore des sujets à discuter que nous ignorons.

Et les choses se sont faites de façon malencontreuse. C’est quoi une rencontre de haut niveau alors que les partis politiques réunis pendant deux(02) mois ont traité toutes les questions liées à la vie politiques de la nation ?
Nous pouvons estimer que le Président Ouattara a sous-estimé les accords politiques issus de la phase 5 du dialogue politique obtenus après deux mois de discussions sinon nous ne comprenons pas pourquoi une autre rencontre qui met en mal ce qui a été arrêté et publié dans toutes les institutions nationales et internationales
Nous estimons au PACI qu’il faut éviter de faire des rencontres dans des rencontres, d’organiser des rencontres parallèles cela peut porter à confusions dans les arrêtés de décisions.

Nous estimons au PACI, que nous avons droit à connaitre le contenu de leur discussion et la conclusion de leur rencontre parce qu’ils se sont rencontrés pour la Côte d’Ivoire et non pour leurs personnes.

Et cela est d’une importance capitale parce qu’il edifiera les ivoiriennes et les ivoiriens sur le débat actuel concernant « la Grâce et l’Amnistie » présidentielle à laquelle a droit le Président Laurent Gbagbo
Est-ce le dialogue politique de niveau qui a préconisé l’Amnistie ?

Fait à Abidjan, le 12 Août 2022

Le Président
SAMOUKA DIABATE

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire