(Abuja) Interdiction de rapatriements de fonds – Emirates va arrêter ses vols vers le Nigeria

(Dubai) Emirates annonce la suspension de ses vols vers le Nigeria à partir du mois prochain en raison d’une incapacité à rapatrier des fonds du pays le plus peuplé d’Afrique compagnie aérienne.

Le pays a restreint l’accès aux devises étrangères pour les importations et pour les investisseurs cherchant à rapatrier leurs bénéfices en raison d’une pénurie de dollars. Le Nigeria tire environ 90% de ses devises étrangères du pétrole, mais a du mal à augmenter sa production en raison de vieillissement ou d’absence d’infrastructures causés par des années de sous-investissement. Les oléoducs déjà existants font aux vols massifs de produits pétroliers.

Cette décision met en lumière les difficultés rencontrées par les transporteurs internationaux qui desservent le Nigeria, qui est l’un des plus grands marchés d’Afrique pour plusieurs d’entre eux.

Emirates avait précédemment envoyé une lettre au gouvernement disant qu’il pourrait couper les vols vers Lagos ce mois-ci car il ne pouvait pas bloquer 85 millions de dollars dans le pays à partir de juillet, un chiffre qui avait augmenté de 10 millions de dollars par mois.

« Par conséquent, Emirates a pris la décision difficile de suspendre tous les vols à destination et en provenance du Nigeria, à compter du 1er septembre 2022, afin de limiter les pertes supplémentaires et l’impact sur nos coûts opérationnels qui continuent de s’accumuler sur le marché », a déclaré la compagnie dans son communiqué.

L’Association du transport aérien international indiquait en juin que le Nigeria retenait 450 millions de dollars de revenus des transporteurs internationaux opérant dans le pays avaient gagnés.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire