Des faiseuses d’hommes ? Ça a toujours existé ! Par Mahoua S. Bakayoko (écrivaine)

De tout temps, des femmes et des hommes ont bâti ensemble leur vie à partir de zéro. Et cela même dans le futur !

Certains couples ont pris leur envol grâce à des femmes plus intelligentes ou plus riches .
Ainsi sont formées de grandes fortunes , des couples heureux .

Ces foyers ont donné à l’humanité des progénitures qui ont perpétué cela dans le respect mutuel des conjoints .

L’indécence dans cette affaire c’est de casser cette éthique au profit de la seule « friture », un homme riche.

Opposition Yougoss contre friture. Privilégier l’homme qui a les moyens (friture) contre le débrouillard (yougoss)

Telle est prise qui croyait prendre !

Chose surprenante c’est de découvrir que la société qui embauche l’époux en tant que vigile c’est elle ( notre coach de la friture) l’actionnaire principal !

En français facile, c’est elle qui embauche ton mari.

Des femmes l’ont toujours fait et cela est dans l’ordre normal des choses quand la fortune sourit plus à la femme.

L’indécence c’est de constater le « fais ce que je dis , ne fais pas ce que je fais »

Des femmes ont changé le statut de leur chauffeur devenu leur époux . Ça c’est déjà vu ! Et ce foyer a tenu jusqu’à la mort des conjoints !

Ce que retiennent beaucoup de filles de ces coaching c’est de fermer la porte aux « yougoss » les hommes désargentés, sans le sou.

C’est vrai tout le monde rêve homme riche pour sa fille mais la garder dans cette unique perspective c’est d’en faire une vieille fille aigrie loin du bonheur si elle ne tombe pas sur un richard.

Toute la légitimité de son coaching se serait justifiée par la défense de ce qui constitue son choix d’aider son époux à monter .

Non pas d’inciter essentiellement à la « friture » nos filles.

C’est ce qui explique d’ailleurs cette levée de bouclier sur la toile contre ce qui ressemble à une forfaiture.

Comme tu le dis c’est son djé (argent ) qui t’intéresse .

Aussi « tu frapponnes, tu fracasses » pour engranger beaucoup de djé….

-Copine toi ton mangement gâte travail de plusieurs années de ceux qui construisent l’esprit .

Ce djé casse des codes , des valeurs construites avec rigueur par la société . Le djé n’est pas la finalité pour tous

Aujourd’hui alors qu’on encourage les filles à prendre toutes leurs places dans la marche de notre société

venir les réduire qu’à des « fritures » c’est effacer l’éducation aussi bien familiale que scolaire au seul profit du djé à tout prix !

Mahoua S.Bakayoko ( Ecrivaine )

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire