Presse – Ange Lath animatrice de radio retrouvée morte «assassinée» à Gonzagville

Ange Lath appelée «l‘Ange de Radio», ne fera plus la joie des auditeurs de la Radio Communale de Port-Bouët, ATM (Abidjan Terre Mer). Cette voix raffinée a été éteinte par les mains sanglantes de malfrats, dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août 2022.

Elle a été assassinée au quartier Gonzagville dans la commune de Port-Bouët dans la capitale économique ivoirienne, où elle habitait.

Selon des informations recueillies, cette jeune fille respirait la grande forme avant ce destin tragique. Son corps gisait dans une mare de sang attestant qu’elle a été poignardée mortellement. Les résultats de l’enquête policière qui a procédé au constat d’usage avant que le corps ne soit admis à la morgue, sont attendus.

La piste d’un règlement de compte serait partagée. Cette jeune fille passionnée du micro a été formée à BLM ISACOM de Treichville. Pour son stage, elle a transité par la Radio Zénith de Marcory avant de déposer ses valises à la Radio ATM de Port-Bouët

Un crime crapuleux qui rappelle celui qui a eu lieu dans la région de la Mé avec l’assassinat de Juliette Adopo, animatrice à la radio «Tchoyasso» d’Adzopé retrouvée morte poignardée à son domicile dans la nuit du 28 au 29 décembre 2018.

Ledebativoirien.net

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire