À Anono la fête de génération des Blessoué-Agban et le festival gastronomique attirent du beau monde

L’ex-directeur général de la direction générale des Affaires maritimes et portuaire (Dgamp), le général Tibé Bi Balou Jean-Christophe, a apporté son soutien à Éric Taba, directeur du protocole du président de la République et patron du festival gastronomique lors de la sortie officielle de la catégorie Bléssoué-Agban d’Anono-village à Abidjan-Cocody, samedi 20 août 2022.

Cette sortie couplée au 2e Festival gastronomique Atchan a débuté le vendredi 19 août 2022, sous le parrainage du chef du village, Djorogo Nangui Séverin, président de la Chambre des 63 chefs Atchan d’Abidjan.

Cette festival gastronomique a planté le décor, tôt le matin dès 6h, par des danses traditionnelles ou Afo et des danses des femmes ou Mmyé-bi. Ce sont 328 hommes et 258 femmes, soit un total de 586 personnes qui ont paradé dans les rues du village, à travers des sons de tam-tams, grelots, castagnettes, cymbales sonores pour donner un cachet solennel et attrayant à la fête.

Appelé Abèothé, le chef de la catégorie se nomme Gnangbomon Olswad Pacôme. La responsable des femmes ou Abèoman est Djihi Laure Vanessa. Le chef-guerrier ou trapognan est Liodan Patrick. C’est lui qui a eu la lourde tâche de conduire ses condisciples dans l’après-midi à la danse guerrière qui constitue l’apothéose de cette sortie officielle.

Gnangboman Pacôme, le chef des Bléssoué Agban, a indiqué que Agbangnan, Nguessan est le leitmotiv de sa catégorie qui incarne la bravoure, l’intelligence et la détermination à toute épreuve. « Nous pouvons désormais prendre part aux décisions du village et participer à sa bonne marche », a-t-il déclaré.

Les Bléssoué Agban sont la troisième catégorie des Bléssoué. Les Djéhou leurs aînés et les Dongba leurs puinés ont déjà effectués leurs sorties officielles. Dans deux à trois ans les Assoukrou leurs benjamins seront matures.

Le festival gastronomique a enregistré la participation de plusieurs artistes non des moindres, et était est placé sous le haut patronage d’Eric Taba, directeur du protocole du président de la République et sous l’égide de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck et du ministre du Tourisme, Siandou Fofana. Ainsi que le parrainage de la députée de Cocody, Yasmina Ouégnin.

La présence du général Tibé Bi Balou Jean-Christophe aux côtés d’Eric Taba n’est pas passée inaperçue.

H.K., une correspondance particulière

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire