Déclaration du Cri du Peuple relative à la détention des 49 soldats ivoiriens au Mali

De toute évidence, il existe des questions d’intérêt national sur lesquelles nous devons taire nos divergences.

Depuis le 15 août dernier, nos 49 soldats sont inculpés par la justice malienne pour atteinte à la sûreté extérieure du Mali. Par conséquent, ils restent en détention depuis bientôt deux mois.

Cette affaire qui illustre des tensions entre les autorités Ivoiriennes et Maliennes augure du caractère très sensible de la situation.

C’est pourquoi, elle mérite d’être gérée avec beaucoup de diplomatie et de sagesse, dans l’intérêt de nos deux peuples.
Tout discours ou agissement de nature à compromettre les négociations déjà entamées doit être proscrit.

Nous saluons et encourageons à cet effet les différentes médiations initiées en vue d’en trouver un dénouement favorable.

Nous invitons par ailleurs le Président ivoirien ALASSANE OUATTARA et le Président malien ASSIMI GOÏTA à aplanir les différents en ce qui concerne la question afin d’éviter un enlisement de la situation.

Dans cette même veine, nous constatons l’arrestation de Madame Pulchérie Gbalet aux motifs juridique d’atteinte à l’ordre public, participation à un mouvement insurrectionnel, atteinte à l’autorité de l’Etat…après sa dernière vidéo sur le cas malien. LE CRI DU PEUPLE plaide pour sa libération.

Le bien-être de nos soldats et de leurs familles respectives qui sont visiblement affectées durablement préoccupe toute la nation entière.

Pour le Cri du Peuple
Le Président
HÉRODE SERI
#Le_Dê (la foudre)
Le Cri du Peuple !!! La voix du peuple.
Le Cri du Peuple !!! La voix du peuple.
Le Cri du Peuple !!! Le pouvoir au peuple.

Commentaires Facebook
Share:
Tagged

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire