Haller parle de sa « dure convalescence »

Sébastien Haller est sorti du silence pour évoquer sa convalescence. Un retour sur les terrains n’est pas pour tout de suite.

Cet été, le Borussia Dortmund a laissé filer Erling Haaland à Manchester City et l’écurie allemande avait misé sur Sébastien Haller, auteur d’une belle saison à l’Ajax Amsterdam, pour le remplacer. Cependant, le BVB avait annoncé une mauvaise nouvelle, quelques jours après son arrivée. «Sébastien Haller a dû quitter le camp d’entraînement BVB à Bad Ragaz pour cause de maladie. Lors des examens, une tumeur testiculaire a été découverte», expliquait le club Jaune et Noir. Très discret depuis la découverte de sa maladie, l’attaquant ivoirien s’est confié sur son état de forme, ce mardi.

«La tumeur était là depuis plusieurs semaines, peut-être même un ou deux mois»

Et la première chose importante à savoir est que le buteur de 28 ans «va bien». «C’est une nouvelle situation pour tout le monde. Surtout pour moi et ma famille. J’ai de la chance d’avoir beaucoup de monde autour de moi et beaucoup de soutien. J’ai aussi de la chance de ne pas me sentir mal. Moi et ma famille étions sous le choc. Vous pensez que je suis juste un joueur normal et que je fais mon truc. Il s’est passé quelque chose et je m’en sors grâce à ma famille et mes amis. Mais il y avait vraiment beaucoup de gens inquiets et c’était un moment très émouvant», a-t-il d’abord expliqué sur ESPN.

Avant de revenir sur la découverte de sa maladie. « J’ai eu une sensation bizarre dans mon estomac. Ça n’a pas fait mal, mais c’était juste une sensation bizarre. Parfois, vous pensez que ça va disparaître après quelques jours, mais ça ne semblait pas partir. La tumeur était là depuis plusieurs semaines ou peut-être même un ou deux mois. C’est quelque chose que tu ne peux pas ressentir, a-t-il expliqué, avant d’évoquer sa guérison. Avec ce traitement, vous allez à l’hôpital pendant cinq jours et vous êtes sous intraveineuse pendant 24 heures. Vous ne pouvez pas bouger, vous restez simplement allongé dans votre lit. Surtout pendant ces jours, vous perdez de la force musculaire et de la forme physique.»

Sébastien Haller ne rejouera pas de sitôt
L’ex-attaquant de l’Ajax Amsterdam est aussi revenu sur son transfert à Dortmund et avoue avoir été attristé de ne pas pouvoir porter les couleurs de son nouveau club. «La première chose que j’ai pensée, c’est : « je ne suis là que depuis dix jours et je ne peux même pas jouer pour le club ». Nous avons fait beaucoup pour ce transfert. Tout le monde était heureux et j’avais vraiment envie de jouer. Ils ont payé environ trente millions d’euros et je ne peux pas jouer pendant des mois. Sur le moment, je me suis dit que ce n’était pas une bonne affaire, mais quand on y réfléchit un peu plus, on se rend compte que l’on ne pouvait rien y faire».

En raison de cette longue convalescence, Sébastien Haller (28 ans) a avoué qu’un retour sur les terrains n’était pas à l’ordre du jour.

«Disons que ce n’est pas le meilleur moment pour franchir cette étape, car j’ai besoin de quelques mois pour cela. Le plus important est que je ne perde pas trop de masse musculaire. Je dois rester en forme et un mois avant de retourner sur le terrain, je vais retravailler avec le ballon. Maintenant, la chose la plus importante est que mon corps se sente bien (…) Mon premier objectif est de revenir sur le terrain. Jouer devant « le mur jaune » et marquer mon premier but. Ce sera un moment magnifique et émouvant». Le retour de l’Ivoirien sur les terrains est évidemment très attendu.

Par Samuel Zemour

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire