Macron à peine rentré d’Alger que Gazprom arrête totalement ses livraisons de gaz au français Engie

Cette décision russe arrive alors qu’Emmanuel Macron rentre d’Algérie. Le président français rentre d’une visite de 3 jours en Algérie, principalement axée sur les besoins énergétiques de la France et l’aide souhaitée de l’Algérie gros producteur de gaz, mais surtout un partenaire historique et stratégique de la Russie.


….

Le géant russe Gazprom a annoncé mardi sur Telegram qu’il allait stopper entièrement ses livraisons de gaz au groupe français Engie à partir du 1er septembre, du fait du non-paiement par ce dernier de l’intégralité de celles réalisées en juillet.

En vertu d’un décret du président russe, Vladimir Poutine, signé fin mars, Gazprom précise qu’« il est interdit de livrer davantage de gaz naturel à un acheteur étranger si l’acheteur n’a pas effectué le paiement en intégralité dans le délai fixé dans le contrat ». Or, Gazprom affirme n’avoir pas reçu mardi en fin de journée toutes les sommes dues pour les livraisons de juillet.

Engie a refusé de commenter cette annonce.

Les livraisons de gaz russe au groupe français avaient déjà considérablement diminué depuis le début du conflit en Ukraine. De son côté, la première ministre Elisabeth Borne a réagi dans l’émission « Quotidien » sur la chaîne TMC, affirmant qu’« Engie avait trouvé d’autres sources d’approvisionnement », sans préciser lesquelles.

Avec lemonde.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire