Fintech – Wave Côte-d’Ivoire annonce de belles perspectives

“La mission de Wave est de faire croître de manière exponentielle le taux d’inclusion financière en Côte d’Ivoire”, selon le DG Katier Bamba (Publireportage)

Aux commandes de la fintech depuis quelques mois, le directeur général (DG) de Wave Côte d’Ivoire, Katier Bamba, déroule ses grands chantiers dont l’objectif premier est de “faire croître de manière exponentielle le taux d’inclusion financière” dans le pays.

Dans une interview dont copie a été transmise à l’AIP, mardi 30 août 2022, cet Ivoirien rompu aux métiers de la finance entend mettre ses compétences, son énergie et sa passion au service de l’inclusion financière. “(…) Nous voulons donc faire de l’inclusion financière une réalité pour toutes les populations ivoiriennes. Wave est arrivé à imposer un nouveau modèle en proposant des produits extrêmement abordables, résolument accessibles et faciles à utiliser”, relève-t-il.

Encore en 2021, 28% des adultes (>15 ans) en Côte d’Ivoire disaient ne pas utiliser le mobile money en raison des coûts élevés car le système bancaire classique demeure encore sélectif et coûte cher. Ainsi, la fintech donne la chance aux “exclus” du système de disposer d’un portefeuille électronique et d’accéder à des services financiers de base, poursuit le DG.

Société de mobile money opérant depuis 2019 en Côte d’Ivoire et dont l’activité principale est la distribution de monnaie électronique et la fourniture d’un plateau technique en partenariat avec les banques émettrices Orabank Côte d’Ivoire et UBA Côte d’Ivoire, Wave été conçue pour résoudre deux problématiques. Il s’agit, selon Katier Bamba, d’inclure dans le système financier digitalisé, la majorité des populations non-bancarisées sur le continent africain, et de rendre les services mobile money moins chers et faciles à utiliser.

“Notre culture de services résolument orientée clients nous vaut la confiance de millions d’utilisateurs. Notre service client personnalisé logé au sein de Wave nous permet une prise en charge rapide de toutes les préoccupations”, observe-t-il, en mettant l’accent sur la qualité et la rapidité du service mais surtout la possibilité d’épargner sans frais.

Interrogé sur le récent mouvement de grève observé par les gérants de points de vente (PVD), Katier Bamba rappelle les rencontres effectuées avec ces ”partenaires” et “alliés”, autour des nouvelles structures de commissionnement introduites par les opérateurs de Mobile money. “Il faut noter que Wave a été le premier opérateur mobile money à promouvoir le partage de ses revenus avec les partenaires. En effet, nous reversons depuis le mois de juin 2022, 50% des revenus générés par les clients enrôlés ou réactivés dans les points de vente des agents Wave”, révèle-t-il.

“En plus de cela, Wave a également proposé d’autres mesures d’accompagnement comme offrir 20% sur les commissions pour tous les volumes journaliers inférieurs à 10 millions de Francs CFA jusqu’au 30 juin et 10% pour tout le mois de juillet 2022”, dit-il. Et de préciser que l’introduction de la nouvelle grille n’est pas du tout synonyme de baisse de revenus, au contraire les agents gagneront sur le volume dans le long terme, a tenu à rassurer le DG.

Tout en soulignant que le droit à la grève est un droit acquis et protégé par les institutions, il fait observer qu’empêcher les agents ne souhaitant pas participer à la grève de travailler et les utilisateurs finaux de faire leurs transactions est une entrave aux libertés fondamentales et un frein à l’inclusion financière.

M. Bamba annonce la poursuite du dialogue afin de trouver une issue heureuse à cette situation, sans perdre de vue que le cœur de sa mission de Wave consiste à accélérer la marche vers l’inclusion financière pour le plus grand nombre.

“L’histoire de Wave en Côte d’Ivoire ne fait que commencer. Nous souhaitons diversifier notre offre de services pour inclure très prochainement une plus large palette de produits et services financiers mobiles”, à travers, entre autres, la consolidation de certains acquis tels que les paiements de factures, les paiements marchands, les paiements de masse, renchérit M. Bamba.

“Notre objectif est d’accélérer l’inclusion financière en Côte d’Ivoire et faire en sorte que chaque adulte ait accès à un compte mobile, aux paiements, plus tard au crédit, à une épargne, à une assurance numérique bien entendu dans le respect de la réglementation… Si nous parvenons à offrir l’ensemble de ces services financiers essentiels aux populations présentes sur le sol ivoirien, nous aurons vraiment réussi une grande partie de notre mission…contribuer à l’agenda national de l’inclusion financière”, conclut le directeur général de Wave Côte d’Ivoire.

(AIP)

cmas

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire