Deuil – La Première Dame présente les condoléances du couple Présidentiel à la famille d’Adjoua Jeanne Peuhmond

Madame la Ministre Jeanne Adjoua Peuhmond pleure sa mère Madame
Kouamé Elisabeth née N’Guessan, décédée le 14 juillet 2022 à Abidjan.
Devant ce malheur, le couple Présidentiel a tenu à se tenir non
seulement aux côtés de l’adjointe au Maire d’Abobo, mais aussi, à
partager ce moment de douleur et de tristesse qu’elle traverse suite au
décès de sa mère. Ainsi, afin de traduire la solidarité et la compassion
du couple Présidentiel à Madame Peuhmond, son époux et à l’ensemble
de sa famille, la Première Dame Dominique Ouattara, s’est rendue, à la
tête d’une forte délégation, le mercredi 31 août 2022, à la résidence de
la famille éplorée située au Plateau Dokui.
La délégation de l’épouse du Chef de l’Etat était composée de Madame
Maïmouna Koné, épouse du Vice-Président de la République, Madame
Kandia Camara, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, de
l’Intégration Africaine et de la Diaspora, M. Touré Mamadou, Ministre de
la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service
Civique, Madame Myss Belmonde Dogo, Ministre de la Solidarité et de la
Lutte contre la pauvreté et de bien d’autres personnalités.

Après les civilités et les présentations, l’honneur est revenu à M. Touré
Mamadou, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion
Professionnelle et du Service Civique et porte-parole de la délégation de
la Première Dame, de donner les raisons de la présence de la Première
Dame. Ce dernier a soutenu que le couple Présidentiel a appris le décès
de Madame Kouamé Elisabeth née N’Guessan, mère de Madame
Jeanne Peuhmond. Aussi, en raison de leur affinité avec Madame la
Ministre Peuhmond, ils ont tenu à non seulement, venir lui présenter
leurs condoléances, mais également, à prendre leur part du deuil
puisqu’il considère madame Kouamé Elisabeth comme étant aussi leur
mère. Le Ministre Touré Mamadou a insisté sur les relations très étroites
qu’entretiennent Madame Jeanne Peuhmond avec le couple Présidentiel
depuis des décennies. En raison de ces liens privilégiés, il a soutenu
que le couple Présidentiel ne pouvait pas rester en marge de ce deuil qui
frappe l’adjointe du Maire de la commune d’Abobo. En outre, afin de
traduire en acte cette solidarité, le couple Présidentiel a offert la somme
de cinq (05) millions F CFA à la famille éplorée pour l’accueil des
visiteurs.
M. Kouamé Koffi Norbert, porte-parole de la famille a remercié le couple
Présidentiel pour leurs constantes sollicitudes à l’endroit de Madame
Jeanne Peuhmond. Au nom de l’ensemble de la famille éplorée, il a tenu
à traduire toute sa reconnaissance à Madame Dominique Ouattara et au
Président de la République. M. Kouamé Koffi Norbert a également
présenté le programme des obsèques de la disparue à la Première
Dame et aux membres de sa délégation. Selon ce dernier, les obsèques
débutent officiellement le samedi 3 septembre 2022. La présentation des
condoléances aura lieu du samedi 3 au lundi 5 septembre 2022, au
domicile de Monsieur et Madame Peuhmond. Une veillée religieuse à
l’église Sacré Cœur d’Abobo Anador aura lieu le mardi 6 septembre
2022, de 19 h 30 à 21 h. La levée de corps est prévue le jeudi 8
septembre 2022 à IVOSEP Treichville à la salle Félix Houphouët-Boigny
suivi du transfert du corps à Oualèbo à Sakassou où aura lieu une
première veillée traditionnelle de 21 heures à l’aube. Le vendredi 9
septembre 2022 à partir de 8 heures aura lieu une cérémonie de remise
de dons à l’intention des parents et des villages, au domicile familial à
Oualèbo à Sakassou. De 21 h à 23 heures aura lieu une veillée
réligieuse à la place publique de Oualèbo et de 00 heure à l’aube se
déroulera la 2 ème veillée traditionnelle. La samedi 10 septembre 2022 de
8 heures à 10 heures aura lieu une seconde cérémonie de remise de

dons à la place publique du village suivie à 10 h 30 d’une messe de
requiem à la place publique et de l’inhumation à Oualèbo dans l’intimité
familiale. Le dimanche 11 septembre 2022, une messe d’action de
grâce sera dite à la Paroisse Notre Dame de Fourvière de Sakassou.

SD

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire