Le Mali libère 3 militaires ivoiriennes – Sarasoro déplore les manquements et les incompréhensions

blank

Le Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des
Togolais de l’Extérieur, Son Excellence Monsieur Robert Dussey a
accueilli, ce samedi 03 septembre 2022, son Homologue du Mali Son
Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires étrangères et
de la Coopération internationale arrivé à Lomé dans le cadre de la 3ème
réunion du Groupe de Suivi et de Soutien à la Transition au Mali.

Le tête à tête entre les deux Ministres en charge des Affaires
étrangères du Togo et du Mali a été suivi d’un point de presse au cours
duquel, il a été annoncé la libération, à titre humanitaire, de trois
(03) soldats féminins ivoiriens parmi les 49 soldats détenus au Mali.

L’annonce a été précédée de la déclaration lue par le Ministre Directeur
de Cabinet du Président de la République de Côte d’Ivoire, M. Fidèle
Sarassoro, où la Côte d’Ivoire reconnait ses responsabilités.

Selon Monsieur Fidèle Sarasoro, « la Côte d’Ivoire déplore que des
manquements et des incompréhensions aient été à l’origine de cet
évènement fortement regrettable. La Côte d’Ivoire soucieuse de maintenir
des relations de bon voisinage avec le Mali, s’engage à respecter les
procédures des Nations Unies, ainsi que les nouvelles règles et
dispositions maliennes édictées relatives au déploiement des forces
militaires au Mali. Afin d’aplanir les divergences existantes et de
contribuer ainsi à la préservation de la paix et la stabilité dans la
sous-région, la RCI s’engage à poursuivre de manière transparente et
constructive avec le Mali, les échanges et les discussions sur tous les
sujets d’intérêt commun. »

À l’occasion, le Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration
régionale et des Togolais de l’Extérieur, Son Excellence Monsieur Robert
Dussey, au nom du Président de la République Togolaise, Faure Gnassingbé
EYADEMA, a remercié le Président de la Transition, S.E. le Colonel
Assimi Goita pour son geste hautement humanitaire. Il a aussi remercié
le Président de la Côte d’Ivoire, S.E.M. Alassane Ouattara.

Il convient de rappeler que les quarante-neuf (49) soldats ivoiriens
déployés au Mali, ont été interpellés, le 10 juillet 2022, à l’aéroport
de Bamako au motif que leur arrivée sur le sol malien n’avait pas fait
l’objet de notification ni d’autorisation préalables.

Source : Bureau de l’Information et de la Presse/MAECI

Commentaires Facebook

Leave a Comment