Les actes des États généraux de l’Éducation et de l’Alphabétisation remis au PM

La ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a remis officiellement les actes des États généraux de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (ÉGÉNA) au Premier ministre Patrick Achi, ce mercredi 7 septembre 2022, au cours d’une cérémonie à la Primature.

Mariatou Koné a expliqué que les actes des ÉGÉNA sont le résultat d’une consultation nationale et inclusive dont la mise en œuvre devrait permettre la renaissance de l’école ivoirienne.

Le Premier Ministre a souligné que tout doit être fait pour que ce contrat politique, social et humain, entre une nation et les générations futures qui en assureront la continuité et la prospérité par leur travail et leurs mérites, soit honoré avec la rigueur et l’ambition les plus fortes.

Patrick Achi a tenu à rendre hommage à celles et à ceux qui, jour après jour, portent cet esprit de progrès : les professeurs, les personnels de l’Éducation nationale, ces maîtres d’école… qui, pour lui, * sont des « jardiniers en intelligence humaine », selon le mot de Victor Hugo.

À en croire le Chef du gouvernement ivoirien, cet effort collectif a été bâti autour de cinq principes cardinaux dont le premier est la capitalisation des acquis, avec la prise en compte des outils existants. Patrick Achi a expliqué qu’il s’agissait ici de tirer le meilleur parti de l’existant et non de le récuser systématiquement.
Le deuxième principe résulte d’une démarche ascendante, allant de la base vers le sommet, afin de capter l’entièreté et la pertinence de la contribution de la communauté nationale dans son ensemble.
Le troisième renvoie à des concertations sincères et franches guidées par l’intérêt général, c’est-à-dire l’intérêt de l’enfant en milieu scolaire.
le quatrième principe est une démarche inclusive et participative pour prendre en compte tous les points de vue, y compris ceux venant de l’international. Le cinquième et dernier principe fait appel à une démarche prospective pour anticiper sur les défis à venir et ne pas se contenter de solutions de circonstance.

Pour Patrick Achi, ces principes exigeants confèrent ainsi aux résultats des ÉGÉNA toute la crédibilité et la légitimité nécessaires pour permettre de bâtir l’école ivoirienne dans la Côte d’Ivoire Solidaire. Ces actes seront remis dans les prochains jours au Président de la République, a-t-il annoncé.

Leur mise en oeuvre au cours des trois prochaines années nécessitera plus de 800 milliards de FCFA, a fait savoir la ministre Mariatou Koné.

Pour rappel, c’est le 19 juillet 2021 que le Premier Ministre Patrick Achi a procédé au lancement des ÉGÉNA dont il a clôturé les travaux le 22 avril 2022.

CICG

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire