La journée internationale de l’Alphabétisation est un évènement d’une haute importance que notre Pays a l’honneur d’accueillir » (Dominique Ouattara)

Dominique Ouattara a parrainé la cérémonie d’ouverture de la 55ème édition de la journée mondiale de l’Alphabétisation.

C’était le jeudi 8 septembre 2022 à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan.

Placée sous l’égide de l’UNESCO, le thème de cette 55ème édition de la journée internationale tenue les 8 et 9 septembre en Côte-d’Ivoire était: « Transformer les espaces d’apprentissage de l’alphabétisation ».

La journée a enregistré la participation de près de 1.000 délégués venant d’Afrique et des autres continents.

(Afrikipresse.fr)

blank

DISCOURS DE LA PREMIÈRE DAME

Mesdames et messieurs,

Je suis très heureuse de prendre part à cette célébration mondiale de la Journée Internationale de l’Alphabétisation, un évènement d’une haute importance que notre Pays a l’honneur d’accueillir cette année.

Avant tout propos, je voudrais vous souhaiter la bienvenue en Côte d’Ivoire, et vous transmettre les salutations de mon cher époux, le Président Alassane OUATTARA qui se réjouit de la tenue de cette journée internationale dans notre Pays.

Mes chaleureuses salutations vont en premier lieu à l’endroit de Madame Maimouna KONE épouse de Monsieur le Vice-Président ;
Ainsi qu’à Madame Florence ACHI épouse de Monsieur le Premier Ministre.
Merci mes chères sœurs de votre présence qui nous fait grand plaisir.

Il me plait également de saluer madame et Messieurs les Présidents d’Institution ainsi que tous les membres du Gouvernement dont la présence ce jour, traduit éloquemment l’engagement ivoirien au plus haut niveau, pour l’alphabétisation de nos populations.

J’adresse une mention toute particulière à Madame Mariatou Koné, Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, pour son implication active dans la réussite de cette cérémonie ainsi que pour toutes ses actions en faveur de l’école pour tous et pour l’alphabétisation de nos concitoyens.

Je salue chaleureusement la présence de Madame Stéphania GIANNINI Directrice Générale Adjointe de l’UNESCO et je voudrais la remercier pour avoir fait de la Côte d’Ivoire, le Pays hôte de cette Journée Internationale de l’Alphabétisation.
Je me réjouis de la coopération engagée par l’UNESCO avec le Gouvernement ivoirien, pour la promotion de l’alphabétisation au sein de la population ivoirienne.
Permettez-moi également saluer bien amicalement, tous les Ministres de l’éducation nationale des Pays frères ici présents.

Je voudrais saluer notre sœur, Madame Ramata LY-BAKAYOKO, Déléguée Permanente de la Côte d’Ivoire auprès de L’UNESCO, et je la remercie de prendre part à cette cérémonie.

A présent, j’adresse mes salutations à Mesdames et messieurs les Ambassadeurs ainsi que les représentants du Système des Nations Unies qui se sont joint à nous. Nous apprécions vivement leur soutien. Je voudrais les en remercier.

Mes amicales salutations vont à l’endroit de toutes les épouses de Ministres ici présentes. Merci, chères sœurs pour votre soutien.

J’associe à ces salutations nos sœurs de l’Associations des Ambassadrices en Côte d’Ivoire qui nous font l’amitié d’assister à cette cérémonie et je voudrais les en remercier.

blank

Je remercie également, tous les membres de ma délégation pour leur chaleureuse présence.

Enfin, mes salutations et remerciements vont à l’endroit de toutes celles et tous ceux qui œuvrent quotidiennement à l’amélioration constante du niveau d’éducation et d’alphabétisation dans le monde, et qui prennent part à cette cérémonie.
Honorables invités,
Mesdames et messieurs,
La tenue à Abidjan de ce rendez-vous mondial consacré à l’Alphabétisation, traduit la reconnaissance des efforts entrepris par le Gouvernement ivoirien pour relever les défis de l’alphabétisation dans notre Pays.
En effet, la Côte d’Ivoire fait partie des Pays qui se sont dotés d’un Ministère dont l’Alphabétisation est un volet essentiel et cela nous permet de réduire le taux d’analphabétisme qui était plus élevé il y a encore quelques années de cela.

Pour autant, nous sommes conscients que d’importants combats restent encore à mener afin de parvenir à repousser vigoureusement les limites de l’analphabétisme.

Au nombre de ces défis, « Transformer les espaces d’apprentissage de l’alphabétisation » selon le thème de cette Journée Internationale de l’Alphabétisation, met en évidence la nécessité d’étendre le champ des activités d’alphabétisation au-delà des salles de classe pour atteindre les lieux de travail, les marchés et tout autre endroit où le besoin se fera sentir, sans omettre d’exploiter les potentialités que nous offre la révolution numérique.
Selon l’UNESCO malgré les efforts consentis, 87% de la population mondiale au-dessus de 15 ans ne sait ni lire ni écrire.
En Côte-d’Ivoire, ce taux est encore de 47 % dont 2/3 sont des femmes. Cette disparité s’accentue davantage en milieu rural.
C’est dire toute l’urgence que requiert cette question et la nécessité de mutualiser nos efforts afin d’inverser la tendance.

A cet effet, la Journée Internationale de l’Alphabétisation que nous célébrons aujourd’hui, est l’occasion idéale pour des échanges scientifiques et communautaires qui permettront de dresser l’état des lieux des actions menées et d’identifier les défis en matière d’alphabétisation.
C’est également le cadre idéal pour partager les expériences inspirantes et d’indiquer des pistes d’actions pour accélérer l’alphabétisation des jeunes et des adultes.
En Côte d’Ivoire, notre Objectif est de réduire à un minimum de 30% le taux d’analphabétisme national, à courte échéance. Cela implique l’engagement de tous.

Par conséquent, je m’inscris sans réserve dans cette dynamique et je souhaite que l’analphabétisme n’ait plus le visage féminin qu’il affiche aujourd’hui.
Aussi mes actions vont-elles dans le sens, de rendre nos sœurs autonomes car, des femmes autonomes sont plus enclines à adhérer à des programmes d’alphabétisation.

Ainsi, depuis 2012, j’ai initié le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) pour aider nos sœurs à devenir autonomes et améliorer leurs conditions d’existence.
Aujourd’hui, plus de 325.000 femmes bénéficient des prêts FAFCI.

En plus de cela nous leur enseignons les rudiments de la comptabilité simplifiée grâce à des formations qui les familiarisent avec l’écriture et les calculs.
J’accorde aussi une attention toute particulière à l’alphabétisation des populations aux travers de ma Fondation Children Of Africa, qui apporte un appui aux ONG en charge de l’Alphabétisation.

Mesdames et messieurs,
A ce stade de mon propos, je voudrais lancer un appel aux partenaires techniques et financiers, afin qu’ils s’investissent davantage dans l’alphabétisation de nos populations.

Je salue tout particulièrement l’action de l’UNESCO qui est d’un grand soutien pour la Côte d’Ivoire en matière d’Alphabétisation, avec notamment la mise à disposition d’un programme d’alphabétisation fonctionnel liant le numérique à l’apprentissage de la lecture et du calcul.
Avec 90% de son programme d’alphabétisation consacré à l’autonomisation des femmes, l’UNESCO est à n’en point douter un allié de premier choix, pour relever le taux d’alphabétisation dans notre Pays et dans le monde.

C’est pourquoi, j’invite toute la population à adhérer à ces programmes en faveur de l’Alphabétisation car il y va de leur épanouissement.

J’encourage également les structures privées et les ONG à engager des actions vigoureuses en faveur de l’alphabétisation.
Enfin, je ne saurais clore mon propos sans remercier tous les acteurs de la chaîne d’alphabétisation, ainsi que les partenaires au développement pour leur inestimable appui.
Les prix qu’ils recevront dans quelques instants sont les symboles de leur engagement exemplaire et de leur mérite remarquable.
Je voudrais les en féliciter et vous demander de les applaudir bien fort.
Sur ce je déclare ouverte la 55e édition de la Journée Internationale de l’Alphabétisation.

Je vous remercie.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire