La FIF présente son nouveau Directeur Technique National DTN, le Français Ludovic Batelli

Le coach français Ludovic Batelli a été nouveau DTN du Football ivoirien par la FIF. À cet effet, le nouveau patron de la gestion technique des sélections des U17 ans et U20 ans, a été présenté à la presse ce mercredi.

La présentation à la presse du nouveau Directeur Technique National (DTN) de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Ludovic Batelli, a eu lieu le mercredi 14 septembre 2022 à Treichville. Le technicien français qui sera accompagné par Alain Gouaméné a remercié le président de la FIF, Idriss Diallo pour sa nomination avant d’ajouter que c’est une grande fierté de travailler en Côte d’Ivoire. « Mettre en place un projet qui fera que le football ivoirien sera le fer de lance de l’Afrique et se placera dans les plus brefs délais au sommet. C’est un chantier qui peut faire peur mais je l’ai accepté pour faire bouger les lignes. La tâche va être dure et longue et souvent semé d’embûches », a-t-il reconnu. Ludovic Batelli a reconnu qu’il ne pourra rien faire seul parce qu’il y a beaucoup de choses à faire pour le développement du football ivoirien. N’empêche qu’il a beaucoup d’énergies à donner. « J’arrive ici avec plein de volonté et plein d’énergie pour pouvoir servir le football ivoirien », a-t-il rassuré. En tout cas, le développement du championnat, le renforcement de la capacité des cadres et entraîneurs, améliorer les résultats des sélections nationales sont les missions du nouveau DTN. Et ce n’est pas tout. « J’ai en charge les sélections U17 et U20. La mise en place de structures adéquates pour un football de haut niveau. Il faut saluer l’ancien DTN. On est tous des successeurs de quelqu’un », a-t-il indiqué. Le Colonel Koné Mamadou a expliqué, lui, dans quel contexte le choix du technicien français a été fait. « Nous avons voulu suivre une procédure d’appel à candidature mais vu l’urgence, nous avons pris la décision de nommer Ludovic Bateli. Car le Comité exécutif a un pouvoir discrétionnaire », a conclu le 3e vice-président de la FIF.
Avec Supersportci

Biographie (Wikipedia)
Gardien de but, il est formé au RC Lens, avant de devenir à partir de 1983, le portier titulaire de l’US Valenciennes Anzin, club évoluant alors en Division 2. Il rejoint ensuite le club vendéen de l’AEP Bourg-sous-la-Roche où il reste quatre saisons, avant de jouer en 1991 au FC Annecy, puis de terminer sa carrière en 1992-1993 au FC Lorient, toujours en Division 2.

Il reste ensuite dans le milieu du football, en devenant entraîneur. Il participe à la renaissance du club de Valenciennes. Les joueurs du nouveau VA FC sous sa houlette sont champions de France amateur en 1998, et montent en National. En 2000, il devient entraîneur adjoint à Amiens, club qui monte en Division 2 l’année suivante. Il s’occupe du centre de formation et de l’équipe réserviste picarde. Il part en décembre 2005 pour diriger les joueurs de Sète, jusqu’en mars 2006.

Il retourne alors dans le club amiénois pour remplacer Alex Dupont à la tête de l’équipe. Après avoir terminé un championnat 2006-2007 à la 4e place, l’Amiens SC fini la saison suivante en bas de tableau. Ludovic Batelli quitte alors le club le 24 mai 2008 pour rejoindre l’ES Troyes AC en remplacement de Denis Troch.

Après un début de saison difficile et une 8e place à la trêve hivernale, l’ESTAC s’effondre littéralement en deuxième partie de saison. À la suite de la 33e journée conclue par une défaite à domicile face au Montpellier HSC, et après 11 rencontres sans victoire, Ludovic Batelli est démis de ses fonctions1.

De nouveau entraîneur de l’Amiens SC, le 24 octobre 2009, Ludovic Batelli a atteint l’objectif du club au cours de la saison 2010-2011 en menant l’ASC vers une remontée en Ligue 2, acquise le 13 mai 2011.

En 2013, il reprend du service dans le club belge du Royal White Star Woluwe FC qui après une saison difficile en coulisses, jouera tout de même le tour final de division 2. Lors de son premier match, il réussit à accrocher avec une équipe jeune l’équipe de Westerlo, ancien pensionnaire de D1. La suite de la mini-compétition allait être moins glorieuse pour le mentor français qui allait concéder cinq défaites consécutives pour terminer en dernière position. Après le dernier match du tour final, il n’est pas prolongé par la nouvelle direction. Si Ludovic Batelli n’aura pas réussi de miracle, il aura tout de même marqué son passage en Belgique comme étant une personne travailleuse pour qui l’abnégation et le sens aigu du professionnalisme n’étaient pas sans importance.

En 2016, il remporte l’Euro U19, en Allemagne, après une victoire de ses bleuets 4 à 0 face aux Italiens. Son management pendant la compétition est mis en lumière par le documentaire « Petits frères des Bleus » réalisé par Aurélien Delfosse et produit par L’Équipe où il se fait connaître du grand public.

En mars 2018, il est nommé sélectionneur des moins de 19 ans des Emirats arabes unis.

En février 2019, il devient directeur des équipes nationales et sélectionneur des moins de 23 ans de l’Algérie et en août de la même année, sélectionneur de l’équipe A’7.

En mai 2021, il devient le nouvel entraîneur du SC Toulon. En commun accord avec la direction, il quitte le club le 7 janvier 2022.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire