Des efforts importants consentis pour la re-dynamisation de l’école en Côte-d’Ivoire

L’année scolaire 2022-2023 a démarré le 12 septembre 2022. Pour cette année encore, le gouvernement ivoirien qui a décrété, en 2015, la politique de scolarisation obligatoire, a pris des mesures et consenti des investissements importants pour bâtir un système éducatif de qualité.

La redynamisation de l’école ivoirienne a été hissée au rang des priorités nationales. Au-delà des discours, des actions concrètes témoignent de l’engagement du gouvernement ivoirien pour un système éducatif en quête permanente de qualité et de performance. Avec la politique de scolarisation obligatoire, les infrastructures éducatives se rapprochent de plus en plus des communautés. Cette année, pour accroître l’offre, 91 nouveaux collèges ouvrent leurs portes pour l’année 2022-2023, 17 anciens collèges ont été érigés en lycée et 13 ouvrent des classes du second cycle. Dans le primaire, 517 nouvelles écoles primaires comportant 2.771 salles de classe ont été ouvertes. 227 nouvelles écoles comprenant 627 salles de classe vont renforcer l’enseignement préscolaire.

Pour assurer de bonnes conditions d’apprentissage dans les écoles, le gouvernement mettra à disposition 13.200 table-bancs semi-métalliques et 153.800 table-bancs en bois.

L’amélioration des conditions de vie du personnel enseignant est un aspect important pour parvenir à une école de qualité. Cette exigence justifie l’intégration à la Fonction publique des 10 300 enseignants contractuels recrutés dans le cadre du Programme Social du Gouvernement1 (PSGOUV1).

Pour cette rentrée qui intervient dans un contexte marqué par la lutte contre la vie chère, une attention particulière est accordée aux kits scolaires. 5 319 679 kits scolaires seront remis directement aux élèves du CP1 au CM2, pour un montant de 10,5 milliards de FCFA.

Et le gouvernement qui a décidé de supprimer les nombreuses cotisations en vigueur depuis 1995 pour soulager les parents, a également pris les dispositions pour le paiement de la somme de 18 milliards de FCFA au profit des Comités de gestion des établissements scolaires (COGES).

Prenant en compte l’apport des cantines dans l’amélioration du taux de scolarisation et le maintien des enfants à l’école, 5332 cantines ouvriront pour cette année scolaire. Le gouvernement ivoirien assurera l’approvisionnement de 4719 cantines et le gouvernement américain celui de 613 cantines.

Autant d’efforts qui devraient contribuer à une année scolaire sans grève, sans perturbation. Pour l’année scolaire 2021-2022 dont le bon déroulement a été salué par la communauté éducative, le quantum horaire pour le primaire était de 960 heures et 1280 heures pour le secondaire là où les normes internationales demandent comme indication 850 heures minimum.

Cette année scolaire qui a vu le thème de l’année précédente « Soyons des citoyens responsables pour une école de qualité » reconduit, devrait profiter des premières recommandations des Etats généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (EGENA).

L’objectif visé étant de consolider et pérenniser les acquis, identifier les faiblesses pour les corriger par des mesures appropriées afin de dessiner les futurs de l’école ivoirienne. Les actes de ces états généraux ont été remis le 7 septembre 2022 au Premier Ministre Patrick Achi.

Pour rappel, c’est le 19 juillet 2021 que le Premier Ministre a procédé au lancement des états généraux dont il a clôturé les travaux le 22 avril 2022.

La mise en œuvre des recommandations des EGENA se fera au cours des trois prochaines années.

CICG

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire