Il y a 20 ans le putsch du MPCI échouait en une « sanglante » rébellion – La Côte-d’Ivoire se souvient

Dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, une tentative de coup-d’état menée par un groupe de soldats ivoiriens conduits par le sergent-chef IB, Ibrahim Coulibaly, allait se terminer par les prises des villes de Bouaké et Korhogo.

Durant neuf (9) longues années qui allaient laisser leurs lots de morts, d’orphelins, de veuves et de blessés, le pays sera de fait, administré par une rébellion dans sa partie nord et le gouvernement Gbagbo depuis Abidjan, dans la partie sud. Vingt (20) années plus tard, la Côte-d’Ivoire se souvient.

(Hervé Coulibaly)

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Il y a 20 ans le putsch du MPCI échouait en une « sanglante » rébellion – La Côte-d’Ivoire se souvient

  1. Je lis

    Zokou Seri
    @zokou_seri
    ·
    Suivre
    19/09/2002-19/09/2022: 20 ans que sous de fallacieux prétextes, une sanglante rébellion venue du Nord, soutenue par le Burkina Faso de Compaore et adoubée par la France déchirait à jamais la Côte d’ivoire..

    Fallacieux prétexte qu’il dit l’autre …après 20 ans il existe des gens qui n’ont toujours rien compris …
    Karl Marx dans le manifeste du Parti communiste a dit ..je cite. «un peuple qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre »..fin de citation

Laisser un commentaire