Amical: La Côte-d’Ivoire domine la Guinée 3-1

Les Éléphants de Côte d’Ivoire ont battu le Syli national de Guinée par 3-1 en match amical international ce mardi 27 septembre 2022, à Amiens en France.

A la pause, les Ivoiriens menaient par un score de 3 à 0.

blank

La Côte d’Ivoire facile contre la Guinée en amical

La Côte d’Ivoire s’est imposée ce mardi à Amiens face à la Guinée (3-1) en dépit d’une seconde période moins brillante.
Mais Jean-Louis Gasset, le sélectionneur, peut être satisfait de sa trêve internationale.
Hervé Penot, à Amiens

Jean-Louis Gasset poursuit sa belle série à la tête des Éléphants de Côte d’Ivoire. En s’imposant (3-1) contre la Guinée, après son succès devant le Togo (2-1), samedi dernier, il a scellé son stage de dix jours par une victoire intéressante même s’il a vu, notamment en seconde période, le travail qui lui restait à accomplir. Durant cette période, le Syli National de Kaba Diawara a relevé la tête après un premier acte très compliqué à l’image d’un Mohamed Bayo, le Lillois, en grande difficulté. Un coup de boule de Mouctar Diakhaby, l’ancien Lyonnais, permettait ainsi à la Guinée de ne pas sombrer (3-1, 53e). Mais l’avance de trois buts à la mi-temps avait certainement un peu endormi les Ivoiriens.

PUBLICITÉ

Durant cette trêve internationale, Gasset a, en tout cas, utilisé tous les joueurs et choisi, ce mardi, un système à trois défenseurs avec Serge Aurier en axial droit. Son ancien latéral du PSG, à court de rythme avec zéro minute depuis le début de la saison en Championnat après son transfert récent à Nottingham Forest, s’est bien acquitté de sa tâche à un poste où il a pu contenir sa volonté d’aller de l’avant. Une position qui pourrait lui convenir à l’avenir.

Un but magnifique de Seko Fofana
Chez les Éléphants, Seko Fofana a marqué un but magnifique après un sprint de soixante mètres à la suite d’un corner guinéen : sa frappe clinique a confirmé sa capacité à ne jamais s’affoler face à un gardien même au bout d’un gros effort individuel (3-0, 45 + 1e). Le Lensois confirme en sélection son impact en club. Ibrahim Sangaré, son copain du milieu avec Franck Kessié, y est allé aussi de sa reprise victorieuse sur un corner (1-0, 30e), Souleyman Doumbia, l’Angevin, étant l’autre canonnier sur un centre d’un remuant Evra Kouassi (2-0, 41e). Nicolas Pépé, utilisé derrière Krasso, s’est créé une occasion en première période mais il a eu du mal à trouver des bonnes positions dans la défense guinéenne.

Gasset a maintenant une idée plus précise de la qualité de son groupe. Depuis son arrivée à la tête des Éléphants, il renaît après un dernier épisode compliqué à Bordeaux. Accompagné de Ghislain Printant, son fidèle adjoint, entouré de gens de confiance comme Aruna Dindane, l’ancien Lensois, il découvre un univers nouveau et ça lui plaît. Quelques minutes en sa compagnie suffisent à saisir son bonheur. Il rêve maintenant de remporter la Coupe d’Afrique en février 2024 dans son pays puis d’aller en Coupe du monde, les deux seules épreuves de haut niveau qu’il lui reste à connaître. À 68 ans, l’ambition ne l’a pas quitté.

Avec lEquipe.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire