A Abidjan, Gérald Darmanin réaffirme le soutien de Paris dans le dossier malien

Arrivé à Abidjan lundi, le ministre français de l’intérieur Gérald Darmanin a eu un tête-à-tête avec le président ivoirien Alassane Ouattara. Une rencontre au palais présidentiel au cours de laquelle les deux personnalités ont parlé sécurité intérieure mais surtout sous-régionale à forte dose de lutte contre le terrorisme.

Le Ministre français n’a pas passé sous silence la crise ivoiro-malienne qui enrhume les relations diplomatiques entre les deux pays voisins et au-delà. Sans sourciller, Gérald Darmanin a réaffirmé la position de son pays et du président Macron dans cette affaire.

« J’ai évoqué avec lui la question de la stabilité régionale, la situation difficile qui se déroule aujourd’hui, bien sûr, au Mali. Je veux redire ici que notre soutien est total auprès du Gouvernement de la Côte d’Ivoire pour les soldats de votre pays qui sont aujourd’hui emprisonnés, à l’écoute de tout ce qui se passe ici en Côte d’Ivoire, la lutte contre le terrorisme, la sécurité et la paix publique », a-t-il déclaré, selon notre confrère Anadolu press, l’agence turque.

Une déclaration qui n’est guère surprenante eu égard aux relations tout aussi brumeuses que toxiques entre Bamako et Paris. Le Mali a demandé et obtenu le retrait des soldats français de son territoire. Les derniers soldats ayant quitté le Mali récemment, Paris tente de reprendre la main autrement dans ce qu’il considère comme sa zone d’influence et ne veut rater aucune occasion pour renforcer ses liens avec les autres États francophones non hostiles comme la Côte d’Ivoire, le Niger, le Togo, le Sénégal et le Bénin en attendant le Burkina Faso où le sentiment anti-francais a pris forme et ne cesse d’évoluer à la hausse.

Dans cette optique Paris explore tous les domaines sensibles de la sécurité. Gérald Darmanin a ainsi révélé la participation de la France à la sécurisation de la Can 2024 qui se déroulera en Côte d’Ivoire. En ligne de mire, le containment des mouvements terroristes évoluant dans le Sahel et qui ont la Côte d’Ivoire dans leur sinistre viseur.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire