La Couverture maladie universelle (CMU) désormais obligatoire en Côte-d’Ivoire

Le gouvernement a adopté un décret rendant obligatoire la Couverture maladie universelle (CMU), en vue de garantir le déploiement complet du système de la couverture du risque maladie au profit des populations.

L’information a été donnée par le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, au terme du Conseil des ministres, le 28 septembre 2022 à Abidjan.

Consultez aussi: ACTES ET TARIFICATION DE LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (CMU) juin 2019

« Le Conseil des ministres a adopté un décret relatif à la mise en œuvre de l’obligation d’enrôlement à la couverture maladie universelle. Ce décret assujettit l’accès à certains services de l’Etat, aux emplois publics, aux emplois du secteur privé, à la production de la preuve de l’enrôlement à la CMU », a déclaré Amadou Coulibaly.

Selon lui, la preuve de l’enrôlement est constituée par la carte d’assuré de la CMU. A défaut, le récépissé de l’enrôlement ou l’attestation de droit délivré par la Caisse nationale d’assurance maladie doit être présentée par chaque citoyen pour les opérations suivantes.

Il s’agit du retrait du passeport et du permis de conduire, l’inscription aux examens ou concours d’entrée à la Fonction publique, la police, la gendarmerie et des armées, l’inscription des étudiants dans les universités et grandes écoles publiques et privées.

Ainsi, que l’inscription des élèves âgés de plus de 16 ans dans les lycées, collèges et établissements d’enseignement technique et professionnel qu’ils soient publics ou privés.

Tout comme le recrutement dans le secteur ou parapublic, le recrutement dans le secteur privé, l’accès aux programmes sociaux financés par l’Etat, et l’accès aux programmes de soutien à l’emploi et aux activités génératrices de revenus (AGR) financés par l’Etat.

A ce jour, près de 3,5 millions de personnes ont été enrôlées pour la Couverture maladie universelle.

Source : CICG

Commentaires Facebook

Leave a Comment