Mobilisation et soutien / Des organisations vont célébrer Alassane Ouattara, artisan de paix et de développement

Aucune date précise n’est encore donnée. Une chose est cependant sûre, le Réseau des volontaires pour la réinsertion (Rvr), une structure qui promeut la paix et surtout la réinsertion économique des jeunes, a décidé de célébrer le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au Palais de la culture, avant 2023. Raison évoquée : les nombreuses réalisations qui ont replacé la Côte d’Ivoire dans le concert des nations, aussi bien dans le social que dans la promotion de la cohésion nationale.

Le président du Rvr était face à la presse, le 6 octobre dernier pour donner l’information et lancer un appel à toute organisation de la société civile ivoirienne intéressée à se joindre à cet événement. Coulibaly Naban, le président du Rvr table sur la participation de 1500 organisations du pays et de la diaspora. Les forces vives de la nation, les décideurs du pays, les corps et missions diplomatiques y sont également attendus.
Pour l’heure, c’est la mobilisation et M. Coulibaly s’est dit convaincu que nul ne saurait manquer cet appel. La cause est selon lui, noble car il s’agit de célébrer un artisan de paix et de développement. Puis Coulibaly Naban d’égrener quelques actions fortes qui font d’Alassane Ouattara un bâtisseur de la paix. Entre autres actions : le dialogue politique avec l’opposition, la facilitation du retour de l’ex-chef d’état Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, le retour de 310 mille réfugiés ivoiriens, la réintégration dans l’administration des fonctionnaires exilés, le dégel des avoirs de plusieurs personnalités, l’amélioration du traitement salarial des fonctionnaires et agents de l’état ainsi que des retraités…

Aussi cette célébration projetée aura-t-elle pour thème central :  »Sem Alassane Ouattara, homme de paix et de solidarité ».

Le Pca de la Rti, Lazare Aka Sayé par ailleurs président de la Fédération pour la paix universelle (Fpu) qui n’a jamais caché son soutien au président de la République et Mariam Koné de l’Union du Grand Nord (Ugn) ont pris une part active à cette conférence de presse. Aka Sayé a souligné l’importance que revêt un tel événement en faveur d’Alassane Ouattara. Il a pour ainsi dire, utiliser la métaphore du décollage de l’avion pour parler de la Côte d’Ivoire dans sa dynamique actuelle sous la conduite d’Alassane Ouattara. Pour lui, si la Côte d’Ivoire décolle bien, c’est parce qu’elle a un bon pilote, Alassane Ouattara.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire