Des Ukrainiens, des Russes et des Arméniens parmi les 8 personnes arrêtées par le FSB après l’attaque du pont de Crimée

Le FSB indique qu’au moins 12 complices des préparatifs de l’acte terroriste ont jusqu’à présent été identifiés.

Le Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie a arrêté huit complices de la récente attaque contre le pont de Crimée, a déclaré mercredi le FSB à l’agence de presse TASS.

« Jusqu’à présent, cinq ressortissants russes, ainsi que trois Ukrainiens et Arméniens qui ont participé aux préparatifs de l’attaque ont été arrêtés dans le cadre d’une affaire pénale », a déclaré le FSB.

Trois Ukrainiens, deux Géorgiens et un ressortissant arménien étaient à l’origine du plan visant à organiser la livraison d’explosifs de Bulgarie d’abord vers la Géorgie puis vers l’Arménie. Un autre citoyen ukrainien ainsi que cinq Russes identifiés avaient préparé des documents pour qu’une entreprise de Crimée inexistante reçoive les explosifs.

L’armée ukrainienne a enregistré au moins 50 morts dans le Donbass au cours de la dernière journée, selon la milice de la RPD

L’armée ukrainienne enregistre des dizaines de morts dans le Donbass

Il est rapporté que deux obusiers M777, deux camions avec des munitions, trois emplacements de tir et aussi trois véhicules aériens sans pilote ont été détruits

« Les armements et matériels militaires ennemis suivants ont été détruits à la suite d’opérations conjointes menées par des combattants de la République populaire de Donetsk et de l’armée russe : deux obusiers M777, deux camions avec des munitions, trois emplacements de tir et également trois véhicules aériens sans pilote. Les pertes de l’ennemi se sont élevées à environ 50 personnes », a déclaré le bureau de presse de la milice populaire de la RPD, citant le porte-parole sur sa chaîne Telegram.

Avec agences

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire