1ère Édition Festival des motards/Ivorian Bikers « 700 motocyclistes meurent chaque année en Côte-d’Ivoire », révèle Amadou Koné

« 700 motocyclistes meurent chaque année en Côte-d’Ivoire », selon le ministre Amadou Koné qui appelle au respect du code de la route.

Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné a parrainé la cérémonie de lancement de la première édition du festival ivoirien des motards ou Ivorian Bikers, festival organisé par l’association Black African Riders basée en Côte d’Ivoire. C’était le jeudi 13 octobre 2022 à la Place Jean Paul II de Yamoussoukro.

Ils sont environ 1000 motards venus d’une dizaine de pays de la sous-région, du Maroc et de la France selon les organisateurs à prendre part à ce grand rendez-vous ludique, touristique, de solidarité et de sensibilisation sur la sécurité routière qui se tient en Côte d’Ivoire du 9 au 16 octobre 2022.

Occasion pour le premier responsable du ministère des Transports de révéler que 700 motocyclistes meurent chaque année en Côte-d’Ivoire et d’appeler au respect du code de la route.

Près de 1000 motards venus de la Côte d’Ivoire, du Maroc, de la France, du Togo, du Ghana, Bénin, du Nigeria, du Niger, du Mali, du Burkina Faso, de la Guinée Conakry, du Sénégal ont pris d’assaut depuis le dimanche 9 octobre 2022 la mythique place Jean Paul II de Yamoussoukro dans le cadre de la 1ère édition du festival ivoirien des motards ( Ivorian Bikers Festival).

« Nous voulons à travers ce festival faire découvrir notre pays à nos amis venus des autres pays. Nos activités au-delà des aspects touristiques seront meublées d’échanges sur la sécurité routière en rapport avec les dispositions prises par le gouvernement ivoirien en matière de sécurité routière. Six (6) concours seront organisés le samedi et dimanche prochain avec des récompenses à Yamoussoukro ce vendredi 14 octobre 2022, nous serons à Bouaké où nous procéderons à la distribution de vivres à la pouponnière et des dons de casques dans la ville. Enfin, le festival ivoirien des motards est un cadre d’intégration sous régionale et de promotion de la cohésion et la fraternité entre les peuples » a dit Patrick Anahé, président de l’association Black African Riders pour planter le décor.

Le ministre Amadou Koné, parrain de la cérémonie, a au nom de ses collègues Souleymane DIARRASSOUBA, Ministre du Commerce de l’Industrie et de la Promotion des PME et Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’économie numérique qui ont associé leur image à l’événement et à son nom personnel, salué les organisateurs pour cette initiative qui selon lui reste un facteur de rapprochement des peuples et un moment de fraternité, de solidarité mais surtout une opportunité de sensibilisation sur la sécurité routière.

« Je suis convaincu qu’au-delà du plaisir que vous tirez de la moto, votre comportement contribue sur votre parcours à l’intérieur du pays, au renforcement de la paix et la cohésion » a dit Amadou Koné avant d’exhorter les adeptes des 2 et 3 roues au respect des règles de sécurité routière et au code de la route.

« Conformément à la volonté du Président de la République SEM Alassane de voir baisser le nombre de tués sur les routes ivoiriennes de 50% en cinq ans, ce festival est à encourager parce que plus de la moitié des victimes des accidents de la route soit plus de 700 personnes sont des motocyclistes » a-t-il dit pour clore son propos.

Afin de permettre à leurs camarades venus des autres pays de passer un séjour agréable en terre ivoirienne et les encourager à la sensibilisation sur la sécurité routière, le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné a fait un important don en numéraire aux organisateurs du festival.

Ils sont environ 700 motards répartis sur 23 associations des motards en Côte d’Ivoire. L’association Black African Riders existe depuis 2016.

Emmanuel de Kouassi
Pour connectionivoirienne

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire