Voie de contournement d’Abidjan Y4: Le tronçon Boulevard Mitterrand-stade d’Ébimpé avance bien

Le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, a effectué, le jeudi 20 octobre 2022, une visite du tronçon de 26 km de la voie de contournement de la ville d’Abidjan, dénommée la Y4, qui part du Boulevard Mitterrand (Cocody), passe par la route d’Adzopé (Abobo) pour déboucher sur le périmètre du stade d’Ébimpé (Anyama).

À l’issue de cette visite, Amédé Koffi Kouakou a appelé les entreprises en charge des travaux sur ce tronçon de la Y4 à les accélérer. Il a exhorté les populations vivant encore sur les emprises desdits travaux à les mettre à disposition pour que les travaux avancent plus rapidement.

Selon le ministre, ce tronçon est divisé en deux parties. La première partie qui part du Boulevard Mitterrand au niveau de l’échangeur d’Akouédo pour arriver a la route d’Alépé, fait 12 km. Et la seconde partie, longue de 14 km, relie Alépé et le stade d’Ébimpé.

Bien que le ministre ait interpellé l’entreprise chargée des travaux de la partie Boulevard Mitterrand-route d’Alépé (12%) en raison du retard sur l’état d’avancement et de la qualité des travaux réalisés, il s’est, toutefois, félicité de ce que les travaux de la partie route d’Alépé-stade d’Ébimpé exécutés par une autre entreprise soient avancés à environ 60%.

« Nous allons faire une mise en demeure pour que les travaux soient accélérés. Ce sont des projets importants. Nous attendons, non seulement que les délais soient respectés, mais aussi que la qualité des travaux soit irréprochable », a-t-il insisté.

À l’en croire, les problèmes liés aux 14 km portent sur les populations impactées par le projet dont Beaucoup n’ont pas encore quitté les lieux.

« Ce qui fait que l’entreprise, malgré sa bonne volonté, n’arrive pas à avancer. Nous avons demandé au maire d’Anyama de nous aider de sorte que la semaine prochaine, ces populations puissent quitter les emprises de la route pour que l’entreprise puisse avancer assez rapidement », a-t-il indiqué.

Il a rappelé que sur les 26 km, l’indemnisation des personnes impactées a coûté 33 milliards de FCFA. « C’est plus d’1 milliard de FCFA que l’État paie au km pour faire déplacer ces personnes impactées. Malgré cela, certaines personnes sont encore là et cette situation freine énormément ce projet », a déploré le ministre.

Il a annoncé que deux autres tronçons de la Y4 vont être construits entre le stade d’Ebimbé et l’Autoroute du Nord, puis de l’Autoroute jusqu’au carrefour de Jacqueville. Les travaux vont bientôt démarrer, car tous les financements sont acquis et les entreprises sont choisies.

« Avec les problèmes d’embouteillage dans la ville d’Abidjan, il était important qu’on puisse construire des voies qui permettent à nos compatriotes de circuler correctement. Telle est la vision du Président Alassane Ouattara et c’est cette vision qui est en train d’être mise en œuvre. La Y4 aujourd’hui en construction est une réalité », a conclu le ministre.

CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire