Avant les conclusions des enquêtes suédoise et danoise, la Russie accuse le Royaume-Uni des explosions sur les gazoducs Nord stream

L’armée russe a accusé samedi les Britanniques d’être impliqués dans les explosions qui ont endommagé les gazoducs Nord Stream 1 et 2.

Le ministère de la défense russe a révélé que Londres était impliquée avec les Ukrainiens, dans les explosions ayant provoqué des fuites, en septembre, sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, construits pour acheminer le gaz russe en Europe.

« Des représentants d’une unité de la marine britannique ont participé à la planification, à la fourniture et à la mise en œuvre de l’acte terroriste en mer Baltique le 26 septembre afin de porter atteinte aux gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 », indique le ministère de la défense russe sur Telegram.

Dans une réaction, le ministère russe de la défense a nié toutes implications dans les opérations de sabotage.

De leurs côtés les Danois et Suédois sont convaincus que l’attaque aurait été impossible sans l’implication d’un État, au vu de sa complexité.

SK

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire