Lula Da Silva remporte la présidentielle au Brésil, Bolsonaro garde le silence

L’élection présidentielle d’hier dimanche au Brésil s’est soldée par une course au coude à coude avec une courte victoire du candidat de gauche Lula Da Silva 77 (ans), qui était à sa 6e tentative avec deux victoires.

Il a obtenu un peu moins de 51 % des voix, une fraction de plus que le président sortant Bolsonaro.

Les partisans de Lula sont descendus dans la rue avec exubérance tandis que les partisans de Bolsonaro ont réagi avec déception.

Lula, qui a purgé une peine de prison après deux mandats de président pour corruption, a évoqué dans sa toute première adresse à ses partisans, d’une « résurrection politique ».

« Ils ont essayé de m’enterrer vivant, mais je me tiens là. », a indiqué le candidat de gauche, nouveau président du Brésil.

« Nous disons au monde que le Brésil est de retour. Notre pays est trop grand pour être un paria dans le monde. »

Les bureaux de vote ont fermé à 20 heures d’Abidjan.

Au cours du dépouillement des votes, Bolsonaro était initialement en avance, mais tard dans la soirée Lula a pris les devants, pour terminer avec un avance minimale.

Le dépouillement des votes s’est déroulé aussi rapidement grâce aux super ordinateurs utilisés pour le décompte final.

Environ 150 millions de Brésiliens étaient autorisés à voter. Lula a obtenu plus de 2 millions de voix de plus que Bolsonaro, 60 millions contre 58 millions.

Les transports en commun étaient désormais gratuits dans près de 400 villes pour rendre le vote le plus attractif possible.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire