Colloque scientifique sur les crises sécuritaires en Afrique – Le Fonsti à la recherche de solutions originales

Éclairer les liens insoupçonnés et les stratégies collectives sous-estimées

Parce que le développement économique et social est largement tributaire de la sécurité, les états doivent redoubler d’efforts pour s’approprier les meilleurs mécanismes sécuritaires. Mais quelles doivent être ces solutions de notre temps au regard de l’évolution de l’environnement politicosocial en Afrique ? Pour le Fonsti (Fonds pour la science, la technologie et l’innovation), la réflexion doit être au cœur des préoccupations.

C’est le sens du colloque international qu’il organise du 14 au 17 novembre 2023 à l’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo.

« Crises sécuritaires en Afrique : diagnostics, défis et stratégies pour un développement durable », tel est le thème du colloque dont le lancement a eu lieu ce jeudi 3 novembre 2022 au siège du Fonsti à Angré 8e Tranche. Les chercheurs intéressés par les questions de sécurité ont encore un an pour soumissionner sur le site internet dédié au colloque.
Le participant a le choix entre la communication orale et la présentation de poster.

Sur l’objectif clé de ce colloque scientifique, le secrétaire général du Fonsti, Dr Sangaré Yaya a précisé qu’il s’agit de « susciter un cadre de réflexion permanent sur le phénomène récurrent des crises sécuritaires en Afrique. Il se propose fondamentalement, à travers les contributions des enseignants-chercheurs, des chercheurs, des doctorants, des administrateurs, des politiques, des forces de défense et de sécurité, des guides religieux, des rois et chefs traditionnels, des Ong en lutte contre la pauvreté et l’insécurité de fournir un diagnostic clair des crises sécuritaires en Afrique en éclairant les liens insoupçonnés entre les défis liés aux efforts sectoriels de résolution et les stratégies collectives parfois sous-estimées, sous-évaluées ou même banalisées ».

Sept axes de réflexion sont proposés :
. Crise sécuritaire et défense des états
. Crise politique et institutionnelle : démocratie et état de droit
. Sécurité alimentaire et environnementale
. Sécurité sanitaire et protection sociale
. Crise des systèmes éducation-formation
. Sécurité des données informatiques et cybercriminalité
. (In)sécurité linguistique

Pour Dr Sangaré, il est nécessaire que les états et les populations mettent en place une architecture de sécurité africaine stable, capable de faire face aux crises multiformes actuelles. Le colloque de Korhogo se veut donc un laboratoire de solutions originales que tous les décideurs en Afrique et ailleurs devraient s’approprier.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire