La politique nationale de gestion intégrée des frontières ivoiriennes et son plan d’action en validation

Le Conseiller spécial du Premier Ministre, Daouda Ouattara, a présidé, le mercredi 09 novembre 2022 à Grand-Bassam, l’ouverture des travaux de l’atelier de validation finale de la Politique Nationale de Gestion intégrée des frontières de la Côte d’Ivoire (PNGIF-CI) et de son plan d’action.

La mise en œuvre de cet outil de référence en matière de gestion des frontières , après validation, permettra de doter le pays d’un outil de référence en matière de gestion des frontières et de bâtir un environnement socio-économique, institutionnel et sécuritaire sûr et viable pour les populations des espaces frontaliers.

Au nom du Premier Ministre Patrick ACHI, Président de la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), Daouda Ouattara a rappelé que le Gouvernement a inscrit la frontière au cœur de ses actions. C’est ce qui justifie, selon lui, la création de la CNFCI et son opérationnalisation par la mise en place de son Secrétariat Exécutif depuis janvier 2020.

« Il était indispensable pour cette Commission de disposer d’un outil référentiel de travail. Vous devez être fiers de porter en vous la conscience d’avoir contribué à doter notre pays d’un instrument de sécurité, de paix et de développement de nos frontières et partant de la Côte d’Ivoire », a-t-il dit aux membres du Comité technique national de validation dudit document.

Aux partenaires techniques et financiers, notamment la Coopération allemande (GIZ/ PFUA), la Coopération Suisse, l’Union Européenne et le Système des Nations Unies (PNUD), Daouda Ouattara a traduit la reconnaissance du Gouvernement pour leurs appuis divers significatifs apportés à l’élaboration de cette Politique Nationale des Frontières.

Pour sa part, Diakalidia Konaté a dit que « cet atelier de validation de la PNGIF-CI est l’aboutissement d’un processus de travail participatif et inclusif qui a permis à tous les acteurs frontaliers étatiques et non-étatiques, ainsi qu’aux experts de différents secteurs et domaines, d’apporter leurs contributions à l’élaboration de ce document référentiel de gouvernance des frontières de la Côte d’Ivoire ».

Le Secrétaire exécutif de la CNFCI s’est félicité de cette mission extrêmement importante qui lui est confiée pour transformer très rapidement nos zones frontalières en des espaces de sécurité, de paix et de développement socio-économique durable pour le bénéfice des populations qui y vivent, ainsi que pour l’intégration sous-régionale et africaine.

Pour rappel, lancé le 27 mai 2021, le document de PNGIF-CI, une fois validé, sera présenté au Premier Ministre et transmis par la suite au Gouvernement et au Parlement pour adoption.

CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire