Tourisme: La Côte-d’Ivoire va investir près d’un milliard d’euros d’ici 2025

Frappée de plein fouet par la pandémie du Covid-19, l’industrie touristique et hôtelière de la Côte d’Ivoire va connaître une ascension fulgurante d’ici 2025.

L’Etat, grâce au projet « Tour de la Nation » entend investir près de 500 milliards de F CFA pour booster le secteur./*

Redynamiser le tourisme pour une meilleure contribution du Produit intérieur brut (PIB). C’est ce qu’ambitionne de faire le gouvernement ivoirien d’ici 2025 avec des projets imminents et à court terme, d’un montant cumulé de 500 milliards de FCFA.

Cet investissement, selon le directeur général de l’Industrie
touristique et hôtelière, Klo Fagama, intervenant mardi 12 avril 2022
sur une conférence de presse, contribuera à la mise en œuvre du projet «
Tour de la Nation ». A cet effet, l’initiative prévoit la construction
au Plateau d’un hôtel cinq étoiles de 225 chambres. Sont également
concernés, le projet de construction des trois Tours jumelles sur le
site de l’AIP ; la réhabilitation et l’extension du Golf Hôtel et le
projet de développement d’un ressort de 1000 chambres sur le site Dalhia
Fleur d’une superficie de 148 hectares.

Le programme du gouvernement s’étend aussi, à la mise en place des
projets de valorisation touristique de la Baie de Cocody ; de
réhabilitation des établissements patrimoines hôteliers de l’Etat dans
le cadre de la CAN 2023 à Abidjan et à Yamoussoukro ainsi que le projet
de réhabilitation et de remise à niveau du RANHOTEL et de construction
d’un Noom Hôtel à Bouaké. A moyen terme, le gouvernement a prévu de
développer, une chaîne d’hôtel dans les villes secondaires du pays comme
Treichville et Marcory à travers, le projet « hôtels KAMA », « Smart
City de BIAFRA », « Serena Village » et « la promenade du monde ». Ils
seront accompagnés de la création de 15 parcs, espaces et centres
intégrés de loisirs.

En mettant l’accent sur la formation de ressources humaines qualifiées,
Klo Fagama a annoncé la création de sept centres de formation pour
renforcer l’école supérieure de tourisme et hôtellerie de Daoukro qui
ouvrira bientôt ses portes et la construction d’une Institut du tourisme
et de l’hôtellerie à vocation sous régional à Yamoussoukro. Ces
initiatives combinées vont à termes, permettre au gouvernement de porter
en 2025, la contribution du secteur du Tourisme et des Loisirs à 10% du
PIB contre 7,3% en 2019 et 1,8% en 2021 du fait de la Covid-19.

Retenons que grâce au projet « Tour de la Nation », l’Etat ivoirien
ambitionne d’atteindre 5 millions de touristes internationaux d’ici 2025
contre 2,07 millions en 2019 et de faire de la Côte d’Ivoire la 5ème
destination touristique d’Afrique.

Ronie Floride AGAMMA
koriactu.com

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire