Développement en commun: Chinafrica International crée le « Prix Xi Jinping» pour l’Afrique et le Monde

Le « Prix Xi Jinping », pour l’Afrique et le Monde, créé en octobre
2022, vient d’être annoncé à partir de la Côte d’Ivoire. C’est
l’initiative de Chinafrica International, une Organisation Non-
Gouvernementale africaine, qui œuvre depuis juin 2022 à la
promotion de la coopération sino-africaine. L’annonce symbolique du
prix a été faite, le samedi 5 novembre 2022, par la voix du Président
cette Organisation internationale, l’écrivain ivoirien Sylvain Takoué,
au siège de Chinafrica International, en Côte d’Ivoire. En attendant la
cérémonie officielle de présentation publique de ce prix, prévue
début 2023, à Abidjan, sa Charte de création énonce que « C’est une
haute distinction honorifique, de portée internationale, qui porte le
nom du Président de la Chine continentale (Xi Jinping), en hommage à
son leadership mondial pour la coexistence pacifique et égalitaire
entre les Nations et États, et à sa promotion universelle du concept de
la « communauté de destin » de la Chine avec le reste du monde, et du
« développement en commun », dans le monde ». Selon, toujours,
cette Charte de création, le Prix Xi Jinping sera décerné, chaque
année, à des personnes physiques ou morales, en Afrique, en
particulier, et dans le reste du monde, en général, dans les sept
domaines clés, définis par Chinafrica International, à savoir : Politique
et Diplomatie, Paix et Coexistence pacifique, Littérature et Éducation,
Sciences et Technologies, Écologie et Environnement,
Développement économique et la Lutte contre la corruption et la
pauvreté, Émergence des « start-up » et l’entrepreneuriat-jeunes.

En
raison de l’envergure universelle que veut lui donner son promoteur
Chinafrica International, le « Prix Xi Jinping » pourrait jouir d’un
prestige honorifique et diplomatique, grâce à l’égide de la Chine.
L’ONG recommande, à cet égard, qu’il soit parrainé, lors de son
attribution officielle, en Afrique et dans le reste du monde, par les

Ambassades de la République Populaire de Chine, accréditées dans
les pays d’origine des futurs lauréats et récipiendaires annuels. Le
« Prix Xi Jinping » pourrait-il ainsi entrer, dans son élan, en
concurrence avec le traditionnel Prix Nobel suédois ? L’avenir nous
en dira plus. Toujours est-il qu’il en a l’allure. Pour le moment, il ne
reste plus qu’à souhaiter bon vent à cette initiative de Chinafrica
International, qui mettra en lumière des bénéficiaires (personnalités
ou institutions) dont l’apport contributif, pour l’avancée de
l’humanité vers « le développement en commun », sera ainsi
récompensé et immortalisé aux yeux du monde.

Boris Anselme Takoué,
Journaliste culturel ivoirien,
Abidjan, Côte d’Ivoire.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire