CEI – Coulibaly Kuibert recadré par le député de Kouibly sur les droits civique et politique d’un condamné

En toile de fonds la sortie du magistrat président de la CEI concerne l’ex chef de l’État Laurent Gbagbo, condamné à 20 ans dans le cadre de l’affaire dite « du braquage de la BCEAO en 2011. »
Cette même condamnation prive le président du PPA-CI de ses droits civiques et politiques que, la grâce accordée par le président Ouattara n’a pas effacé.
Kuibert Coulibaly prépare déjà les opinions à un rejet de la candidature de Gbagbo à la présidentielle de 2025.
(Hervé Coulibaly)

« Sur NCI 360, le président de la CEI, le juge Coulibaly Kuibert pond une monstruosité juridique. Il se trompe gravement en prétendant qu’un condamné ayant perdu ses droits civiques et politiques peut créer et diriger une association.

Non Monsieur le président! Non monsieur le Juge! Non monsieur le magistrat hors hiérarchie. Ce n’est pas vrai et c’est impossible.

Veuillez consulter monsieur le président l’article 3 de la loi Numéro 60-315 du 21 septembre 1960 sur les associations en Côte d’Ivoire.

Après quoi, je vous invite humblement Monsieur le Juge à rectifier cette erreur gravissime, cette énormité. C’est inadmissible qu’un magistrat Hors hiérarchie tienne de tels propos juridiquement erronés qui sonnent comme l’explosion d’une ogive nucléaire.

SVP Monsieur le président, rectifiez!

Honorable YOUTE Innocent
Député à l’Assemblée Nationale »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire