Lions de la Téranga/Sénégal: Un Mondial au Qatar marabouté ?

Leur star Sadio Mané blessé, le portier Edouard Mendy qui perd sa place de titulaire avec Chelsea après une saison 2021/22 très aboutie…

Forcement, les supporters des « Lions » retiennent leur souffle à la veille du Mondial au Qatar. ]
Sadio Mané et Abdou Diallo seront-ils sur la pelouse ? Et leur nouveau maillot, décrié, portera-t-il malheur?

Par Mehdi Ba

Les supporters des « Lions » du Sénégal attendent le retour de leur équipe à Dakar, le 7 février 2022, après qu’elle a remporté la Coupe d’Afrique des nations. © Sylvain Cherkaoui

Alors que vivats, hourras et autres vuvuzelas s’apprêtent à retentir d’un bout à l’autre du globe, à l’approche du coup d’envoi inaugural du Mondial 2022, le 20 novembre, l’enthousiasme sénégalais est en berne. Une situation atypique dans un pays qui dispute, à cette occasion, la troisième phase finale de son histoire, quelques mois après avoir été sacré, pour la première fois, champion d’Afrique.

Pourquoi, vous interrogerez-vous, cette morosité soudaine est-elle venue doucher l’excitation qui aurait dû, en toute logique, électriser les supporters du « pays de la Teranga” ?

Les « Lions » auraient-ils été affectés, lors des matches de poule, à un quelconque « groupe de la mort » réunissant les principaux poids lourds de la compétition, amoindrissant ainsi leurs chances d’espérer atteindre les huitièmes de finale ?

Peaux de banane

Nope. Les Lions sénégalais n’ont peur de personne. Encore faudrait-il qu’on ne jette pas des peaux de banane sous leurs pas.

Bien sûr, le sort incertain de Sadio Mané, son virevoltant meneur de jeu, a provoqué au Sénégal un vent de stupeur mâtiné d’inquiétude, dans l’attente d’un verdict médical définitif. Sa blessure, cette semaine, lors du championnat d’Allemagne, relève-t-elle d’un sabotage, voire d’un maraboutage ?

L’expertise médicale du club bavarois a finalement écarté le scénario d’une tragédie nationale. Sadio Mané sera du voyage malgré une blessure au genou droit. Mais le virtuose de l’attaque sénégalaise aura-t-il récupéré ?

Mysticisme

Sadio Mané dans la sélection du Sénégal malgré sa blessure

Blessé lors d’un match avec le Bayern Munich, l’attaquant star des Lions de la Teranga sera du voyage au Qatar pour le Mondial de football. Mais sa blessure compromet ses chances de jouer.

Par Jeune Afrique

Sadio Mané, meilleur joueur africain et deuxième du Ballon d’or 2022, figure donc bien sur la liste du Sénégal pour le Mondial 2022 présentée vendredi 11 novembre à Dakar par le sélectionneur Aliou Cissé, malgré sa récente blessure qui compromet ses chances de jouer.

Aliou Cissé a dit devant la presse espérer une évolution d’ici quelques semaines et s’est déclaré « optimiste », la blessure ne nécessitant pas d’opération.

« Nous sommes vraiment optimistes »
« J’ai préféré le garder dans le groupe, a-t-il déclaré. Sadio Mané est un joueur important dans notre effectif, il est important de continuer à suivre sa blessure en espérant que d’ici deux semaines ou trois semaines, il y aura une évolution. Mais nous sommes vraiment optimistes. On se donnera tous les moyens nécessaires pour pouvoir récupérer Sadio Mané. »

La participation au Mondial de l’attaquant star des Lions de la Teranga est mise en doute depuis qu’il est sorti, touché au péroné, à la 21ème minute du match de championnat allemand avec son club, le Bayern Munich, contre le Werder Brême (6-1) mardi 8 novembre.

Aliou Cissé pourra le remplacer
En cas de forfait de son meilleur joueur, Aliou Cissé, selon les règlements de la FIFA, pourra le remplacer.

« Je suis certain que Sadio sera dans la liste de Cissé, assurait jeudi à JA Ferdinand Coly, ancien international sénégalais et membre historique de la génération 2002. Même sur une jambe, il sera au Qatar. On verra s’il est forfait pour toute la compétition ou s’il manquera le premier match, ou les deux premiers matches. Cela prouve qu’il y a une Sadio-dépendance, qu’on a pu mesurer lors de la dernière CAN au Cameroun, où il a été stratosphérique. »

Les Lions de la Teranga doivent affronter au premier tour les Pays-Bas, le Qatar puis l’Équateur.

(Avec AFP)

Jeune-Afrique

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire