Edouard Mendy doublement fautif le Sénégal battu par les Pays-Bas 2-0

C’était la première grosse affiche de ce Mondial, sans Sadio Mané. La confrontation entre le Sénégal et les Pays-Bas, lundi, a débouché sur une rencontre intéressante, durant laquelle Cody Gakpo a révélé son talent aux yeux du monde, Frenkie de Jong a régné en maître et Edouard Mendy n’a pas franchement rassuré en commettant deux erreurs sur les buts néerlandais (84e et 90+5).

blank

Si le Sénégal était considéré parmi les grands outsiders dans ce Mondial, c’est notamment parce qu’il avait un grand gardien et un grand attaquant. Problème, le grand attaquant est forfait et le grand gardien n’est plus tout à fait impérial. Repassé derrière Kepa Arrizabalaga dans la hiérarchie des portiers à Chelsea, Edouard Mendy n’a pas retrouvé son meilleur niveau en sélection. Coupable d’une sortie trop tardive sur l’ouverture du score de Gakpo, l’ancien Rennais n’a pas été irréprochable non plus sur le deuxième but néerlandais, en repoussant dans les pieds de Davy Klaassen, après une frappe de Memphis Depay qui manquait pourtant de puissance. Inquiétant.

En l’absence de Sadio Mané, les Lions de la Téranga partaient déjà avec une sacrée force en moins. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation du champion d’Afrique ne s’est pas arrangée au fil de son match face aux Néerlandais. A l’heure de jeu, Abdou Diallo a dû céder sa place après un contact avec Denzel Dumfries, alors qu’il réalisait une prestation plus que correcte à gauche. Quelques minutes plus tard, Cheikhou Kouyaté est lui aussi sorti après ce qui ressemble à une déchirure à la cuisse. Le duo qu’il formait avec Idrissa Gueye dans l’entrejeu posait beaucoup de problèmes aux hommes de Louis van Gaal. Cruel.

Avec Eurosport.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire