La saga des Pogba: Maman Yéo Moriba défend ses garçons Mathias et Paul

Alors que Rabiot, Giroud, Upamecano, Tchouameni, Griezmann, Konaté, M’Bappé etc. ont bien tenu leurs rôles hier en l’absence des Benzema, Kanté etc., l’affaire concernant l’autre grand absent français au mondial de cette année, Paul Pogba, n’arrête pas de faire les unes des médias.

L’affaire Pogba, qui dure depuis des mois, a brisé des amitiés et fragilisé une famille entière. Yeo Moriba, la maman des trois frères footballeurs, a tenu à prendre la défense de son fils Mathias Pogba, qui a accusé son frère et milieu de la Juventus, Paul Pogba, de sorcellerie, et d’avoir fait appel à un marabout pour jeter un sort à Kylian Mbappé, entre autres.

« Mathias demandait peut-être de l’argent à Paul de temps en temps, mais seulement pour dépanner. Ce n’était pas du racket. (…) Mathias n’est pas un bandit, il n’a jamais eu de problèmes avec la justice avant cette affaire », expliqué la cheffe de famille auprès du Parisien.

Des nouvelles de Paul ? «Il commence à se remettre petit à petit, physiquement et psychologiquement. Cette affaire l’a tourmentée bien sûr. Il ne nous l’a pas dit, il a tout gardé pour lui. Cela l’a fragilisé», a déclaré Yeo Moriba qui a confirmé que Paul avait beaucoup souffert ces derniers mois. Si la blessure physique a contraint le joueur de la Juventus à déclarer forfait pour la Coupe du monde au Qatar (20 novembre – 18 décembre), la douleur psychologique a été également vive pour le champion du monde 2018.

Deux fils, deux frères, deux victimes
Dans cette interview, la mère de la fratrie Pogba a expliqué les prémices de cette douloureuse affaire, datant de mars dernier lorsque Paul a été séquestré pendant 5 heures dans un appartement par trois amis d’enfance et deux hommes cagoulés armés de fusils d’assaut, qui lui réclamaient 13 millions d’euros : «Je ne sais pas quelle protection ils faisaient, ils ne protégeaient pas Paul. Quand on protège quelqu’un, tu es toujours avec la personne, c’est un garde du corps qui te suit partout où tu vas. Les personnes je les connais. Ce sont des personnes qui vivent avec nous presque quotidiennement. Des amis qui sont tout le temps avec nous. Personne n’était au courant, ses frères non plus. On a dû le menacer pour qu’il ne nous dise pas qu’il avait été braqué»

Trois mois plus tard, Yeo Moriba a été à son tour visée par un braquage l’été dernier, en présence de Mathias et d’amis d’enfance : «Mathias ne savait pas que Paul avait été séquestré. Mathias n’a pas fait pression sur moi. Ils m’ont dit que je devais appeler Paul, que Paul leur devait de l’argent. Ils cherchent à me faire peur. Je leur ai dit de sortir de chez moi. Je n’ai pas eu peur, je n’ai pas vu d’armes. Je les connais depuis qu’ils sont petits, ils venaient chez moi, à Roissy. C’est ce qui m’a choqué, ils mangeaient chez moi, ils dormaient chez moi. C’est la famille africaine», a souligné la mère de famille qui rappelle que certains de ces amis d’enfance continuaient à l’aider, lui rendre des services rémunérées. «C’était comme mes enfants !»

Dernier point abordé dans l’entretien : l’implication de Mathias qui a réalisé plusieurs vidéos où il apostrophait violemment son petit frère Paul Pogba. Pour la maman des deux joueurs, son fils aîné agissait sous l’emprise des agresseurs : «Oui Mathias n’est pas comme ça. Ce n’est pas le fils Mathias que je connais. Il ne peut pas faire ça. Il était sous menace. Je peux le jurer. Il ne peut pas agir de la sorte. Parler de son frère méchamment, pourquoi ? C’est à lui de protéger son frère mais s’il y a des menaces derrière, il est obligé de le faire. On n’a parlé qu’une seule fois depuis le début de l’affaire avant que je parte en Guinée. Je lui ai dit que je voyageais et que les vidéos qu’on lui faisait faire, il ne faut plus qu’il les refasse. Il m’a dit ‘non non c’est fini’. J’ai senti qu’il était encore menacé sous emprise. Il n’est pas ce genre de personnes, je les connais, c’est moi qui les ai élevés. Mathias est gentil franchement», a précisé Yeo Moriba en affirmant que ses frères n’ont jamais été en conflit. Quant à l’affaire du maraboutage de Kylian Mbappé, elle a également enterré cette idée en confirmant que Paul n’a jamais fait appel à ce genre de pratiques.

Avec footmercato

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire