En Côte-d’Ivoire seulement 20 183 entreprises créées sur les 10 premiers mois de 2022 selon le CEPICI

Au cours de l’exercice 2022, entre janvier et octobre 2022, le Guichet unique de Formalités des Entreprises (GUFE) a enregistré la création de 20 183 entreprises, contre 9 825 sur la même période en 2021, avec 5 342 emplois prévisionnels contre 3 954 en 2021, a affirmé la Directrice générale du Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), Solange Amichia.

C’était lors d’une conférence de presse-bilan de ses activités de l’année, le jeudi 24 novembre 2022 à Abidjan-Plateau.

Solange Amichia a indiqué que, dans le cadre de l’agrément au code des investissements, de janvier à octobre 2022, ce sont 714 milliards de FCFA d’investissements agréés contre 575 en 2021. Le délai moyen de création d’entreprise est passé de quinze jours en 2021 à moins de trois jours à fin octobre 2022.

47% d’investisseurs sont des nationaux et 53% des étrangers. L’agro-industrie, avec 63% des investissements, demeure le secteur prépondérant, suivi de ceux du plastique (10%) et du bois (6%). Le nombre d’emplois prévisionnel est de 7 103.

Les secteurs de création d’entreprises les plus visés en 2022 sont les prestations de services (44%, entre autres, architecture, ingénierie, contrôle technique, location de voiture, etc.), le commerce (23%) et les BTP (13%).

Tout en se félicitant que 1 570 visiteurs et requêtes d’informations aient été enregistrés entre janvier et octobre 2022, la DG du CEPICI a ajouté que le portefeuille d’intentions de projets captés s’élève à 823 projets pour 2 146 milliards de FCFA dont 125 projets matures pour 2 107 milliards de FCFA et 689 autres projets pour 39 milliards de FCFA. Ils concernent l’agro-industrie, les matériaux de construction, la chimie, la métallurgie, l’énergie et le tourisme.

Au titre des perspectives alignées sur le Plan national de Développement 2021-2025 et la vision 2030 pour  »Une Côte d’Ivoire solidaire », Solange Amichia a assuré que le CEPICI mettra en œuvre des stratégies efficaces en vue de mobiliser davantage d’investissements nationaux et internationaux.

À cet effet, elle a annoncé que sa structure souhaite accroître le taux d’investissements privés de 16% en 2020 à 25% en 2025 et mobiliser 32 116 milliards de FCFA au titre des investisseurs privés des entreprises.

Le CEPICI prévoit également en 2023 le déploiement de ses services à Bouaké et San-Pédro en 2023. Une démarche qualité et certification ISO 9001 version 2015 est en cours.

L’amélioration de la performance du GUFE, des scores de la Côte d’Ivoire aux indices internationaux, du climat des affaires pour accroître la compétitivité du secteur privé et pour un accroissement spécifique de la compétitivité des PME/PMI font partie de ces perspectives. Pour Solange Amichia, ces résultats du CEPICI sont les meilleurs depuis dix ans.

Avec CICG

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire