Les frappes massives de la Russie ont fini par plonger l’Ukraine dans l’obscurité et le froid

L’Ukraine lutte pour connecter des millions de personnes aux services d’eau et d’électricité après les bombardements massifs aux missiles et de drones russes de mercredi dernier, laissant 80% du pays dans le noir.

Jeudi soir, plus de 24 heures aprèsles frappes russes, 60% des quartiers en de Kiev etaient dans le noir et le froid, avec des températures descendant en dessous de zéro.

« La très forte impression est que les Russes mènent une guerre contre les infrastructures civiles », a déclaré jeudi Jan Egeland, secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés.

« La population civile ne peut pas supporter un hiver entier sans électricité, chaleur et eau courante. Et c’est maintenant un point de rupture », a-t-il déclaré en référence aux attaques soutenues sur le réseau électrique par Moscou.

Vue de l’espace, l’Ukraine est devenue une tache sombre sur le globe la nuit, sur des images satellites publiées par la NASA.

L’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre des conséquences « mortelles » et a estimé que des millions de personnes pourraient quitter leur domicile en conséquence, tandis que l’ambassadrice des États-Unis aux Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré que le président russe Vladimir Poutine était « clairement en train d’infliger d’immenses souffrances au peuple ukrainien ».

Le président russe « essaiera de geler le pays dans la soumission », a-t-elle déclaré mercredi.

Les attaques de mercredi ont déconnecté trois centrales nucléaires ukrainiennes du réseau national et provoqué des coupures de courant dans la Moldavie voisine, où le réseau énergétique est relié à celui de l’Ukraine.
Jeudi, le courant était presque entièrement rétabli dans l’ex-Moldavie soviétique.

Les trois installations nucléaires ont été reconnectées jeudi matin, a indiqué le ministère ukrainien de l’Énergie.

HC

Commentaires Facebook
Share:
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire