Qatar 2022: Les Ghanéens frustrés après leur défaite 3-2 face au Portugal

Pour leur retour en phase finale de Coupe du monde, les Ghanéens ont cédé 3-2 face aux Portugais. Une défaite frustrante, voire injuste, aux yeux de Black Stars. Ceux-ci estiment avoir été victimes d’un penalty injustement accordé à Cristiano Ronaldo, ce 24 novembre à Doha.

« Au vu de la physionomie du match, je pense qu’on méritait de faire match nul. » Alexandre Djiku, défenseur de l’équipe du Ghana, digère à peine son tout premier match en Coupe du monde. Un baptême du feu qui s’est soldé par une défaite 3-2 face au Portugal, ce 24 novembre à Doha. « C’est dommage parce qu’on a fait une bonne deuxième mi-temps mais on s’est réveillé un peu trop tard », estime le joueur du RC Strasbourg (France). Il poursuit : « En première mi-temps, on a bien respecté le plan de jeu qui était de travailler dur défensivement et d’atteindre la pause sur un score nul. Après, en deuxième période, on a pressé un peu plus haut. Mais on a concédé ce penalty qui, pour moi, n’est pas logique. »

Le tournant du match est en effet intervenu vers l’heure de jeu, lorsque Cristiano Ronaldo a ouvert le score. Le Portugais a touché le ballon dans la surface ghanéenne juste avant le défenseur Mohammed Salisu qui lui a tapé dans le pied. L’arbitre n’a pas hésité à siffler faute. Ce dont Alidu Seidu ne se remet toujours pas. Le défenseur, qui a par ailleurs écopé d’un carton jaune, affiche ainsi sa frustration. « Franchement, on avait tout pour les mettre en difficulté, grimace-t-il. Je pense qu’on a donné une bonne image. On ne s’est pas caché et on a montré ce qu’on pouvait faire. »

« Tactiquement, les Ghanéens étaient vraiment très bons »
Beau vainqueur, Raphaël Guerreiro a d’ailleurs rendu hommage à la formation coachée par Otto Addo, que le latéral portugais a côtoyé au Borussia Dortmund (Allemagne). « J’ai trouvé que tactiquement, les Ghanéens étaient vraiment très bons, estime-t-il. Ils nous ont beaucoup laissé le ballon, donc on a peu vu leurs qualités offensives. Mais ils ont réussi à exploiter nos failles pour mettre deux buts. Je pense que ce sera difficile pour leurs prochains adversaires. »

Les Black Stars doivent désormais ravaler leur déception avant d’affronter la Corée du Sud le 28 novembre et l’Uruguay le 2 décembre, toujours dans ce groupe H du Mondial 2022. « Pour le moment, on est dernier de notre groupe, mais rien n’est joué. Le match contre la Corée du Sud arrive vite. Et si on le gagne, peut-être que cela nous mettra en bonne position au classement », espère Alexander Djiku.

RFI

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire