La Côte-d’Ivoire inaugure sa 4e Cour d’Appel à Korhogo avec un barreau unique à Abidjan

La Côte-d’Ivoire présente cette particularité d’avoir 4 cours d’appel pour un seul barreau, celui d’Abidjan qui réunit à peine 600 avocats pour 27 millions d’habitants.

La Cour d’Appel de Korhogo est la 4ème de Côte d’Ivoire, après celles d’Abidjan, de Bouaké et de Daloa.

Elle est inaugurée alors depuis 3 ans le concours d’accession à la profession d’avocat n’est plus organisé dans le pays.

Cette Cour d’Appel incarne le processus continu de reconstruction puis de modernisation structurelle du système judiciaire de notre pays. Elle est une preuve nouvelle de la volonté ferme et claire du Chef de l’État de construire un pays de progrès, de prospérité et de solidarité, avec pour socle essentiel la paix, la stabilité et l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens », a déclaré Patrick Achi.

À en croire le Chef du gouvernement, renforcer la justice du pays garantit les libertés publiques et individuelles, protège les citoyens et les acteurs économiques, notamment ceux qui sont en position de faiblesse, « car la justice de la République c’est d’abord et avant tout le droit du plus faible ».

À l’endroit des populations, le Premier Ministre a expliqué que l’implantation de cette Cour d’Appel dans leur ville réduira le délai de traitement des procédures. « Il ne vous sera plus imposé le déplacement de Bouaké pour faire valoir vos droits en appel. La Cour d’Appel de Korhogo transformera ainsi profondément votre vécu de la justice et par voie de conséquence, celui de la République », a-t-il dit.

Pour lui, « cela constitue une avancée majeure dans l’organisation judiciaire de notre pays, le renforcement du triptyque Sécurité-Justice-Paix, et la garantie des droits de libertés fondamentales de chaque citoyen auxquels le Président de la République Alassane Ouattara prête tant attention ».

Le Premier Ministre a exprimé sa profonde gratitude au Président de la République par la volonté de qui cette infrastructure judiciaire voit le jour, après 23 ans d’attente. Il a rendu hommage à l’ancien Premier Ministre, feu Amadou Gon Coulibaly, « grand bâtisseur de la République. Il a également remercié la France pour son accompagnement constant et précieux dans la mise en œuvre des grands projets stratégiques de développement en Côte d’Ivoire.

La Cour d’appel de Korhogo sera compétente pour connaître les recours exercés contre les jugements rendus par le tribunal de 1ère instance de Korhogo et par les sections détachées de Boundiali, Odienné, et bientôt Tengrela et Ferkessédougou. Cet établissement moderne au service des justiciables, peut accueillir un effectif de 89 personnels dont 33 magistrats. Le coût du projet, estimé à plus de 4.09 milliards de FCFA, a été entièrement financés par le C2D.

Avec CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire