La Côte-d’Ivoire et le Congo signent un accord sur les services aériens

Le Congo et la Côte d’Ivoire, membres signataires du Marché unique du
transport aérien en Afrique (MUTAA), affichent désormais leur volonté
commune de consolider, diversifier et insuffler une dynamique à la
coopération entre leurs pays respectifs. Ils veulent faire du secteur
des transports aériens, l’une des vitrines de ce rapprochement stratégique.

Le Congo et la Côte d’Ivoire renforcent leur coopération en matière de
transports aériens. Les deux pays ont signé un accord dans ce sens à
Abidjan le mardi 22 novembre 2022. C’est l’un des quinze accords conclus
entre les deux nations à l’issue de la première session de la grande
commission mixte de coopération de la République de Côte d’Ivoire et de
la République du Congo.

Lesdits accords ont été signés, pour la partie congolaise, par le
Ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du
Partenariat Publique-Privé, S.E.M Denis Christel Sassou Nguesso et, pour la partie ivoirienne, par SEM Kandia Camara, la Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora.

Plus complet, cet accord aérien comprend plusieurs amendements du projet
d’accord bilatéral paraphé, entre les deux pays, le 12 décembre 2013 à
Durban (Afrique du Sud), lors de la 6 e Conférence de l’Organisation de
l’Aviation civile internationale (OACI) sur les négociations des
services aériens (ICAN 2013).

Il prend en effet en compte « les modifications conformes à la
Décision de Yamoussoukro, suite aux engagements pris par les deux pays
pour la mise en œuvre des mesures immédiates nécessaires pour
l’instauration du marché unique du transport aérien en Afrique».

Pour rappel, Air Côte d’Ivoire dessert actuellement Brazzaville et
Pointe Noire trois fois par semaine en Airbus A320. Le transporteur
national congolais ECAir, en cours de relance, desservait également Abidjan jusqu’à la cessation de ses activités en 2016.

Hakim Saidi
newsaero.info

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire