Santé / Les Escom adoptent une importante réforme

La gouvernance, les prestations et la gestion désormais uniformisées

Le rôle joué par le Pass

Les Etablissements de Santé communautaire (ESCOM) ont organisé un Congrès extraordinaire le jeudi 24 novembre 2022 à l’hôtel Palm Club d’Abidjan-Cocody.

C’est autour du thème  » harmonisation, uniformisation et appel à l’action pour l’avenir », que s’est tenu ce Congrès extraordinaire qui a vu la mobilisation des acteurs des Centres de santé communautaires, avec la présence de nombreux invités dont l’un de ses principaux partenaires, le Programme d’Appui aux Stratégies sociales (PASS) qui était représenté par son Directeur général Jean-Victor Ayité.

A l’issue des travaux le Congrès a adopté diverses résolutions.
Il s’agit notamment de l’adoption des textes de gouvernance et de gestion harmonisées des ESCOM.
C’est que, désormais les centres de Santé communautaire seront régis par un seul et même texte concernant leur gestion.
Il s’agit pour eux d’avoir les mêmes éligibilités et durée de mandat.
Ce fut aussi l’occasion pour les ESCOM de combler un vide en se dotant d’un manuel de procédures administrative, financière et comptable commun et consensuel.
Il a été demandé à toutes les associations membres la révision et l’adaptation des statuts et règlements intérieurs dans un délai de trois mois à compter du 20 janvier 2023 au 31 mars 2023 sous la supervision de la Confédération.

Le Congrès a aussi institué le prix annuel Thiery Buch des Centres de Santé communautaires.

Il autorise le président de la Confédération Clément Ouattara à organiser dans un bref délai une cérémonie nationale d’hommage et de reconnaissance au président de la République Alassane Ouattara pour ses vastes chantiers en faveur de l’amélioration du système sanitaire en Côte d’Ivoire.

Quant à M. Jean-Victor Ayité Directeur général du PASS, il a expliqué l’enjeu de ce Congrès et rappelé le rôle joué par sa structure dans le développement du système de santé à base communautaire en Côte d’Ivoire.

 » Nous sommes à une étape importante de l’accompagnement. Le Programme d’Appui aux Stratégies Sociales(PASS) depuis un an et demi a permis à la Confédération des établissements sanitaires de mieux se structurer.
Il s’agissait surtout d’uniformiser les textes de sorte que dans toutes les Fsucom on ait les mêmes modes de gouvernance. C’est très important qu’on puisse avoir la même qualité de soins dans toutes les Fsucom mais également qu’on ait un mode de gouvernance qui soit similaire.
L’idée de ce Congrès c’est de cristalliser cette uniformisation des textes qui était à la fois attendue par les populations et également par le ministère de la Santé pour améliorer l’environnement qui permet d’accompagner les formations sanitaires à base communautaire », a souligné M. Jean-Victor Ayité

A. Zatté

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire