Au Mali deux Maïga pour un seul poste de Premier ministre ?

Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre malien, a été mis au repos forcé en août après un AVC. Choguel Kokalla Maïga, réapparu en public après une convalescence, se dit prêt à reprendre ses fonctions. Mais la junte pourrait lui préférer son intérimaire, le colonel Abdoulaye Maïga.

Que semblent loin les envolées verbales tous azimuts contre la France, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), les Nations-Unies… Réapparaissant en public pour la première fois depuis près de quatre mois, Choguel Kokalla Maïga a tenu un discours au ton rassembleur, notamment à l’adresse de la jeunesse malienne.

Celui qui avait été mis au repos forcé après un accident vasculaire-cérébral (AVC) au mois d’août dernier, a tenu à rassurer quant à son état de santé. « Me revoici, parmi vous, en pleine possession de mes capacités physiques et intellectuelles », a-t-il dit le 25 novembre lors d’une allocution télévisée.

[La suite de cet article sur Jeune-Afrique]

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire