Angela Merkel à Yamoussoukro pour la remise du Prix Houphouët-Boigny – Kandia informe Bédié

Le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié a reçu en audience, le lundi 9 janvier 2023, à Daoukro, son village natal, la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara.

Dépêchée par le Président Alassane Ouattara pour rencontrer son aîné, le Sphinx de Daoukro, la ministre Kandia Camara était porteuse d’un message du Chef de l’État relatif au prix Félix Houphouët-Boigny de l’Unesco.

Lequel prix sera, cette année, décerné au lauréat en Côte d’Ivoire, en février prochain. Précisément à Yamoussoukro, village natal de feu Félix Houphouët-Boigny.

Les deux personnalités politiques ont salué le choix du jury du prix Félix Houphouët-Boigny de l’Unesco 2022, porté sur l’ancienne chancelière allemande Angela Merkel.

Avec Notre Voie

Commentaires Facebook

2 réflexions au sujet de “Angela Merkel à Yamoussoukro pour la remise du Prix Houphouët-Boigny – Kandia informe Bédié”

  1. ==== UN RECIPIENDAIRE QUI PARLE AU MONDE =====

    Felicitations à Mme Angela Merkel pour ce nième prix qui consacre un parcours politique exceptionnel !

    La ceremonoie de remise du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, au moment où un conflit majeur se déroule dans le monde, devrait être ENFIN l’occasion ultime pour les parrains du Prix de se faire entendre sur une question de survie de l’humanité.

    Si rien n’est fait et que le pire survenait, nous touchons du bois, alors PLUS DE PRIX, PLUS DE RECIPIENDAIRES !

    « Dans la recherche de la paix, de la vraie paix, de la paix juste et durable, on ne doit pas hésiter un seul instant, à recourir, avec obstination au dialogue. » FHB.

  2. ===== Faure Essozimna Gnassingbé, futur Lauréat du Prix ? ======

    Les critères sont simples :

    Article 3 : Conditions/critères applicables aux candidats
    Les candidats doivent avoir apporté une contribution importante à la recherche de la paix et à la promotion d’une culture de paix dans leurs domaines respectifs. Le Prix peut être décerné à une personne, une institution, une autre entité ou une organisation non gouvernementale.

    ========

    On peut donc dire que Faure Essozimna Gnassingbé pour avoir été un médiateur très impliqué dans le dossier épineux des 49 militaires ivoiriens, est prépositionnable pour le Prix 2023. Comme il y a dix ans, un certain François Hollande alors, Président de la République française, était plebiscité, suite à lintervention française au…Mali.

    L’histoire nous réserve bien de surprises.

    @Wara à tous, souhaite une très bonne année 2023. Mention speciale à la redaction de Connectionivoirienne.

Laisser un commentaire