14 morts à Yamoussoukro: Les autorités accusées « faut-il confier la formation des chauffeurs à la Sotra ? »

L’actualité ivoirienne  reste toujours dominée par le drame de la semaine dernière qui a causé la mort de plusieurs personnes dans la capitale politique de la Côte d’Ivoire.

Alors que le nombre de décès ne cessaient de s’alourdir, les internautes eux, accusent une certaine négligence de la part des autorités du transport.

Sur les réseaux sociaux, on peut lire à travers les commentaires, les mécontentements et souhaits de certains internautes.

« Ce qui est marrant, c’est qu’aucune enquête ne sera menée pour établir les causes réelles de cet accident grave et prendre des décisions…Par moments, vous suivez un véhicule dont les feux arrières ne marchent même pas. En circulation de nuit, c’est encore très grave avec des phares en pleine figure ou dans les rétroviseurs », commente un internaute avant de suggérer: « Il faut redéfinir les objectifs de la lutte contre l’incivisme sur nos routes. Le gouvernement va dépêcher un ministre pour aller soutenir ces familles. Mais quelle sera la suite ? », s’interroge-t-il.

Un autre internaute demande : « Alors je voudrais savoir quelque chose sur nos routes en Côte d’ivoire. Pourquoi on construit des nouvelles routes si on ne peut pas entretenir celles qui existent déjà ? C’est quelle politique nos dirigeants font au juste ? C’est honteux et pitoyable pour ce pays », conclut-il.

Pour limiter le nombre d’accidents sur les routes, un citoyen conseille, quant à lui, que les conducteurs de ces compagnies de transport soient formés par la Sotra (Société des Transports Abidjanais).

Daniel Bini (stagiaire)

Pressecotedivoire

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire