L’ancien ministre d’Houphouët-Boigny, Paul Akoto Yao n’est plus

Il a marqué son temps. Il s’agit de Paul Akoto Yao, grand serviteur de l’Etat. Cet ancien ministre de l’Education nationale du 10e gouvernement de Félix Houphouët-Boigny, né le 12 avril 1938, à Sakassou, s’est éteint le mardi 17 janvier 2023, à l’âge de 85 ans.

Il a été ministre de l’Éducation nationale de 1971 à 1983 et ambassadeur de Côte d’Ivoire en Afrique du Sud de 1994 à 1998. Cet enseignant de l’École normale supérieure (Ens) qui a fait l’école primaire à Béoumi, agrégé de Biologie, a été également député de Sakassou de 1985 à 1995.

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, premier agrégé ivoirien de biologie, il est écrivain, vice-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, et ex-membre du Conseil exécutif de l’Unesco. Ex-militant du Pdci-Rda, Paul Akoto Yao a été président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci).

L’ex-doyen des cadres de Sakassou est, avec Fatou Bolli et Amadou Koné, l’un des trois romanciers ayant traité du thème de la sorcellerie en Côte d’Ivoire dans les années 2000.

Paul Akoto Yao bénéficie également d’une riche biographie : Le cri du jour, 1995 ; Chroniques ivoiriennes: 1882-1935, 1987 ; Chroniques ivoiriennes: 1935-1960, 1987 ; L’envol des tisserins, roman, 1986 ; De l’école à la nation, 1978 et L’escalier aux sept marches, roman, 1992.

Patrick N’Guessan

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire