A mi-campagne 2022/23, le volume de cacao de la Côte d’Ivoire et du Ghana en augmentation

A mi-parcours de la récolte principale 2022/23, la production des deux principaux producteurs mondiaux de cacao, la Côte d’Ivoire et le Ghana, est supérieure aux niveaux enregistrés au cours de la période correspondante de la saison précédente, observe l’International Cocoa Organization (ICCO) dans sa dernière revue de marché.

En Côte d’Ivoire, les arrivées de fèves de cacao dans les ports d’exportation se sont élevées au 08 janvier 2023 à 1,346 million de tonnes, en hausse de 11,6 % par rapport à la même période en 2021/22.

En revanche, les exportations de fèves de cacao sont en net retrait au cours des deux premiers mois de l’année cacaoyère 2022/23 suite à la grève des transporteurs au port de San Pedro en novembre dernier. Ainsi, les exportations se sont élevées à 99 950 tonnes, en recul de 47% par rapport à la même période en 2021/22.

Quant au Ghana, les achats de fèves de cacao calibrées et scellées pour la campagne 2022/23 ont atteint 350 000 tonnes au 15 décembre 2022, en hausse de 76 % par rapport aux 199 000 tonnes achetées à la période correspondante de la saison précédente.

Jusqu’à présent, les arrivages sont importants, mais observe l’ICCO, « l’absence de pluie a soulevé des inquiétudes quant à la possibilité que le temps sec ait un effet négatif sur la perspectives pour la récolte intermédiaire d’avril à septembre ».

Commodafrica

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire